Ayité : l'heure du choix.

Publié le par OdaïrFortès7fan

Floyd Ayité, 25 ans, formé aux Girondins de Bordeaux mais vite éjecté à Nancy puis Reims via un second prêt avorté à Angers. Son contrat de 2 ans 1/2 se termine déjà en Juin. Après avoir été joker de luxe l'année de la montée, où il suppléa notamment Romain Amalfitano, entre blessures et irrégularité, Floyd à son tour se blessa à répétition, manquant peut-être de professionnalisme, d'hygiène de vie adéquate et d'un brin de chance. En cette saison 2013-14 remarquable du Stade de Reims, le Togolais, bien mieux dans son corps et dans sa tête a affiché de belles performances malgré une tendance a oublier ses partenaires par ambition individuelle.

L'étoile filante a un choix cornélien a opérer :

Pour reprendre la comparaison avec Amalfitano, celui-ci avait fait le choix de quitter libre le club champenois et de partir en Premier League anglaise, plus précisemment à Newcastle où la colonie de frenchies n'était pas aussi développée qu'aujourd'hui. Un choix payant sur le plan financier mais comme son frère à l'OM (aujourd'hui en prêt à West Brom), raté au niveau sportif avec un retour à la case Ligue 2 du côté de Dijon. Floyd, international togolais aux côtés de son frère, le Brestois Jonathan Ayité et de Kossi Agassa est aujourd'hui dans la même situation. Continuer sur sa lancée en resignant au Stade de Reims ou alors tenter de franchir un pallier en allant dans un club aux objectifs clairement énoncés tels Saint-Etienne pour prendre la place d'un Mollo ou d'un Gradel, ou alors partir à l'étranger, des clubs de seconde zone comme Hull City ou Sunderland ayant plus de moyens que Lille ou Bordeaux... on a même eu droit à une rumeur concernant l'intérêt des gunners d'Arsenal, sans commentaires.

Dur d'avoir un avis définitif sur le n° 20 rouge et blanc :

Si vous me connaissez sur twitter ou sur le forum officiel du club, vous savez que Floyd Ayité m'a longtemps exaspéré. Il a bien plus de talent que Fortès mais incapable de faire les bons choix offensifs, il m'énervait quoi qu'il fasse. J'ai su mettre de l'eau dans mon champagne pour admettre que son talent, bien utilisé comme cet hiver apporte un plus au Stade de Reims. Mais que d'intermittence chez lui ! Le fait qu'on ne sache toujours pas s'il est ailier, 9.5 ou alors attaquant se baladant sur tout le front de l'attaque à en gêner ses coéquipiers ne jouera pas en sa faveur, la polyvalence est signe d'instabilité. En L1, il faut défendre et à l'image du Cap Verdien, Ayité est très limité mais ce n'est pas son job premier. Ses facultés techniques doivent ou devraient lui permettre d'être encore plus décisif mais entre un bon et un très bon joueur la vision du jeu et le Q.I football ont leur importance. Floyd est jeune mais il est loin du compte à ce sujet si il ne trouve pas le bon équilibre entre effort personnel et altruisme.

Pour moi, il est l'exemple même du joueur formé en France, talentueux mais pas assez exigeant avec lui même, ayant besoin d'être aimé, chouchouté pour donner son maximum et qui si il part hors de nos frontières, risque de prendre une grande claque sur le plan de l'intensité à mettre dans chaque entrainement, à chaque match. C'est pourquoi je le vois continuer en Ligue 1, ASSE en pôle, pourquoi pas Rennes en cas de qualification en Ligue Europa en fin de saison via la Coupe de France.

Floyd est loin du Top 5 des joueurs qui m'ont marqué au SDR depuis que je vais à Delaune (2009) à l'image d'un Krychowiak, joueur emblèmatique du renouveau rémois depuis cinq ans. Son éventuel départ (il lui reste 1 an de contrat et de nombreux clubs le veulent...encore faut-il des offres fermes) en fin de saison eclipsera celui de Floyd qui est facilement remplaçable, ses qualités cette saison sont apparues comme par hasard l'année où il est en fin de contrat ... je suis encore mauvaise langue mais avec une vraie préparation estivale, Diego Rigonato Rodrigues est déjà dans nos têtes de listes pour occuper le couloir l'an prochain !

Conclusion : Qu'importe le choix de Floyd Ayité, je le comprendrai. Gagner deux fois plus ailleurs, projet sportif éventuellement à la clé ne se refuse pas, encore faut-il faire le bon choix ! A moins que celui-ci ne soit déjà fait, le Togolais étant libre de signer où il veut depuis Janvier.

http://www.youtube.com/watch?v=tfUCrGw_A_g

ses buts en Ligue 1 sous le maillot rémois via @FlagadaCl !

OdaïrFortès7fan sur twitter - Fortès51 sur le forum

et autres articles à retrouver sur http://reimssports.fr/ !

Ayité : l'heure du choix.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article