Révérance pour Oniangué !

Publié le par OdaïrFortès7fan

Fort de son titre de meilleur buteur local en 2013-14, il me semble logique de courber l'échine pour saluer tout "Prince" qui se respecte. Qui plus est dans la cité des sacres...

Oniangué, international Congolais de 25 ans est né à Paris. Sa formation opérée à Caen puis Rennes, il alla au Tours FC pour obtenir davantage de temps de jeu. Tout d'abord milieu défensif, parfois même défenseur central, il monte vite d'un cran pour occuper le poste de relayeur de plus en plus actif au fil des saisons. Sa dernière à Tours attira les recruteurs rémois. Hubert Fournier a vite apprécié son profil fait de pressing constant, malheureusement pas toujours suivi par ses coéquipiers, mais aussi sa présence devant le but adverse. Doté d'une bonne frappe de balle, d'un sens du placement hors pair et d'une endurance à toute épreuve, il se crée de nombreuses occasions et est déjà l'auteur de 12 buts avec le maillot rouge et blancs en compétitions officielles (11 en L1, 1 en Coupe de la Ligue).  A signalé que son frère Giovan, se présenta à la Draft NBA l'an passé, non retenu il s'est engagé avec Paris-Levallois en ProA où il affrontera le CCRB cette saison.

 

Est-il une référence, un indispensable au Stade de Reims ?

Oui il a d'indéniables qualités qui attirèrent de nombreux clubs notamment de Premier League anglaise cet été. Le club rémois était vendeur (on parlait de 3 millions €) car Prince fût soudainement pris d'une "envie mystique" d'aller ailleurs. Les négociations à Londres avec West Ham n'ont pu aboutir... Depuis les Hammers se consolèrent (et pas qu'un peu) avec Alexandre Song en prêt du FC Barcelone. Si il est capable de rééditer ses performances, ses stats, alors sa chance de traverser la Manche où le jeu "Box to Box" lui irait à merveille, reviendra.

Néanmoins, et je sais que cela fera débat, je trouve qu'il apporte peu dans le jeu rémois. Souvent placé en retrait de la pointe, dans une sorte de 4-1-4-1 passant en 4-2-3-1 en phase offensive, il ne sait pas créer le décalage, voir le jeu étant souvent dos au but. Voilà en partie pourquoi on voit si souvent les centraux envoyer les parpaings aux attaquants, sans liant avec le milieu. Le futur 4-4-2 de Jean-Luc Vasseur devrait y remédier, Oniangué évoluant de nouveau en pur 8 en concurrence avec Devaux voire Bourillon dans un style plus défensif.

Prince n'entre pas dans le schéma de construction du jeu, ses contrôles, ses passes, son jeu vers l'avant étant d'après moi limités. Heureusement, il compense ses erreurs techniques par du coeur, de l'abbatage et cette fameuse présence athlétique lui permettant d'être toujours bien placé. En fait, je dirai qu'il sent le jeu, qu'il a l'information dans son cerveau mais qu'elle n'aboutie à rien une fois balle au pied dans le jeu collectif. Il ne faut pas oublier qu'il est LA recrue de l'an passé, libre en plus. Une vraie réussite de la cellule de recrutement rémoise. 

 

Prince Oniangué est déjà à 25 ans un sage doté du sens de la formule agréable à entendre. Ses sorties médiatiques "L'humilité précède la gloire" ou encore "l'humilité n'est pas l'ennemi de l'ambition" m'ont marquées. Souhaitons lui d'aller à la CAN avec le Congo fraîchement repêché, de marquer encore et encore avec le Stade de Reims ! Sacré Prince... que Dieu te bénisse ! 

 

Sa fiche LFP : http://www.lfp.fr/joueur/o-niangue-prince

Vidéo de ses nombreux buts : https://www.youtube.com/watch?v=495p8jBT4ec

Interview via congofootball.fr : http://foot.congofootball.fr/index.php/interviews/793-prince-oniangue-ce-qui-importe-c-est-que-mes-prestations-servent-le-collectif-2 

 

@OdaïrFortès7Fan - Fortès51 - Bonne rentrée à tous les concernés ;)

 

 

Révérance pour Oniangué !

Commenter cet article