Les siffleurs de Delaune.

Publié le par OdaïrFortès7fan

Que de questions en suspens...

Je ne siffle pas. Les sifflets m'irritent les oreilles mais les siffleurs de m'irritent pas. Méritent-ils les colibets de ceux qui soutiennent et soutiendront leurs protégés jusqu'au bout tels des moutons ou comme simples supporters confiants et solidaires de leurs joueurs ?

Le club, que dis-je, la désormais Institution Stade de Reims n'est-elle pas plus importante que les acteurs du rectangle vert ? Les sifflets peuvent-ils les pousser à réagir ou alors vont-ils encore les affaiblir moralement, les faisant se sentir abandonnés par leurs supporters ?

Un siffleur est-il un supporter ? Pourquoi ne le serait-il pas ? (cf http://humeurfoot.over-blog.com/2014/08/remois-es-tu-un-bon-supporter.html ).

Un siffleur est-il à ranger dans la même catégorie que l'ignoble supporter vissé sur son siège qui va lancer un bon vieux "Tu vas bouger ton cul Charbonnier ?" ou au quidam qui fera l'énième réflection sur les salaires exorbitants touchés par nos joueurs, "Trop payés de toute façon !". Cette réflection n'a aucun sens, comme si l'adversaire d'un soir ne payer pas ses joueurs... Il faut toujours un premier, toujours un dernier et parfois cela tombe sur notre équipe favorite. Le manque de moyens, la piètre qualité technique d'une équipe, une absence d'ambition peuvent conduire à une saison pénible. C'est alors que le douzième homme (ou femme c'est selon) aura son importance. Mais le manque de culture foot en France fait qu'on préfèrera siffler que chanter. Il ne faut pas néanmoins sublimer 100 personnes qui sifflent, se font entendre à la sortie d'un joueur quand le reste d'un stade l'applaudie. On a cette facheuse tendance à toujours retenir le négatif.

Ambition quand tu nous tiens...

Je conçois l'idée d'aller au stade comme la démarche logique d'un supporter. L'ambiance, le ressenti du match est totalement différent d'une rencontre suivie à la radio ou en streaming avec des commentaires russes. Ayant payé mon abonnement à 149€, tribune dite populaire pour participer à ma manière à l'atmosphère d'un Delaune transit de froid, pas aidé par un spectacle proche du néant. Au SDR, le maintien est le pain quotidien, je l'entends, je le comprends troisième saison dans l'élite oblige. En parrallèle, le club se structure... Mais où est l'ambition sportive ? Le blabla de l'après Reims-Montpellier de se tourner sur l'objectif victoire contre Arles Avignon en Coupe de la Ligue était donc une blague. Quand tu as un objectif tu ne change pas 10 des 11 joueurs sur le près surtout pour mettre des arnaques ambulantes comme Bourillon ou Mavinga. L'ambition passe par le message d'une direction et d'un coach à leurs joueurs. Il faut que l'Histoire qu'on leur raconte les mettent en éveil et leur donne l'appêtit nécessaire pour faire la performance voulue. Beaucoup diront que la Coupe de la Ligue n'a aucune importance ... c'est vite oublier la manne financière de cette compétition, l'image donnée en perdant dans ces circonstances. 4 matchs pour entrevoir le Stade de France... quatre petits matchs... L'an passé, éliminer Monaco puis perdre 3-2 à Lyon était plus qu'honorable. Vivement Janvier et la Coupe de France, ou pas...

Comprendre les siffleurs

Le football est un spectacle, si celui-ci est minable, pourquoi ne pas pouvoir contester ? Siffler ? Quand la billeterie vend un ticket, il n'y a aucune mention de "Satisfait ou Remboursé" j'en conviens mais ce qui est le moment attendu tout les 15 jours mérite un minimum de fond ! Voir 3 tirs cadrés (oui, je vois large) dans un match doit-il être la panacée du supporter ? Pour moi, non. Je me suis fais chier, il y a pas d'autres mots contre Caen ou le MHSC pendant 90 minutes, mon équipe perd dès son entrée contre le 19è de L2, je vois une orgie de football (certes comme jamais) de la bande à Bielsa qui étrille 0-5 Reims sur sa pelouse. Le SDR avance en championnat, le compteur points est intéressant, la possession de balle en progrès mais dès qu'un rouage s'affaiblit, l'équipe explose ! La CAN si elle a lieu pourrait faire mal avec le départ de Mandi (http://humeurfoot.over-blog.com/2014/10/la-mandi-mania.html), Moukandjo, Fortès et peut-être d'autres.

Alors non je ne sifflerai pas, je me rend bien compte que dans le foot français tout le monde ou presque peut battre tout le monde. C'est limité mais surtout on se moque de nous par un minimum d'ambition. Jean-Luc Vasseur a déclaré qu'on avait mal préparé Monaco alors que seul Tacalfred ou Mandi sont des titulaires en puissance ! L'élimination est déjà oubliée pour beaucoup au sein du club... Mais de qui se moque t-on ????

On se plaint souvent des siffleurs. D'une majorité de supporters aux joueurs sans oublier les dirigeants, on se gargarise à les critiquer pour occulter ce qui se passe sur le terrain où la médiocrité fait rage. Alors satisfaisons-nous d'une victoire sur notre seul tir cadré contre Montpellier puisque la chance était de notre côté d'après Jean-Pierre Caillot, en passant par la douche froide de la Coupe de la Ligue qui nous mène déjà vendredi à Monaco ! Que le spectacle commence et que l'arbitre siffle, jusqu'à ce qu'on le critique lui aussi...

 

à lire aussi : http://reimssports.fr/Football/3490-16eme_coupe_de_la_ligue_linstitution_vs_lathletic_arles-avignon

@OdaïrFortès7Fan - Fortès51

Les siffleurs de Delaune.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jérémy 29/10/2014 12:09

Ben, moi je veux bien applaudir mais faut quand même qu'il y ait une action qui provoque mes applaudissements...
Je pense que le métier de footballeur professionnel ou de coach demande de répondre à un minimum d'exigences. Si celles-ci ne sont pas remplies, que personne ne vienne se plaindre de la réaction du public!