Les conquistadistes rémois.

Publié le par OdaïrFortès7fan

Le Stade de Reims est connu dans le monde du football pour ses épopées européennes, ses six titres de Champion de France. Dans les années 50, ce sont les français Kopa, Fontaine (13 buts lors de la Coupe du Monde 1958 en Suède) qui ont fait de ce club l'un des grands de ce sport. Le journal l'Union http://www.lunion.com/sport-region/stade-de-reims-un-lien-indefectible-avec-l-immigration-ia53b69n440831 nous rappelle aussi que l'Histoire du SDR est fortement liée à la venue de joueurs étrangers et pas des moindres tels le néerlandais Appel, les argentins Onnis, Santamaria ou Bianchi, le chilien Basay et dernièrement le polonais Krychowiak, formé en France, désormais taulier de la sélection polonaise et une des révélations du début de saison en Espagne. Tout au long de sa carrière on citera le Stade de Reims comme le club l'ayant révélé. Le club champenois progresse année après année, ses joueurs en sont donc récompensés en étant sélectionnés en équipe nationale, disputant des compétitions de très haut niveau. Certes ils peuvent manquer durant la période de doublon CAN-L1 mais l'image du club peut en sortir grandit. Les joueurs sont en quelque sorte des VRP du club. De plus, si ils se mettent en valeur, les observateurs étrangers (principalement européens et des pays du Golfe) n'hésiteront pas à s'intéresser à eux. Willy Sagnol n'avait pas tort sur ce point, les joueurs africains ont un bon rapport qualité/prix. En dehors de l'image véhiculée, la possible plus-value financière est donc à souligner.

Nos joueurs partent donc à la conquête de titres internationaux, pas une mince affaire mais le fait d'entrer dans l'Histoire de son pays est déjà un trophée en soit. Ces conquistadors des temps modernes (certes plus pacifistes que les espagnols/portugais du 15è siècle qui découvraient les Amériques...) doivent nous rendre fiers. Sous leurs maillots respectifs, les conquistadistes ont toujours un peu de rouge et blanc en eux !

 

Union Européenne de Football Association - UEFA

De nombreux rémois ont joué dans les équipes de France de jeunes tels Mavinga, Ngog ou encore Bourillon. Sans résultats probants, ils n'ont pas réussi a passer le cap entre espoirs et équipe de France A. Pour les deux premiers cités, il reste une chance de reporter un jour le maillot de la sélection mais celle-ci ne sera pas française. Mais c'est au tour de Antoine Conte d'avoir vécu sa première en espoirs sous les ordres du très limité Mankowski. Ses progrès nets depuis le début de saison peuvent à bientôt 21 ans lui faire rêver d'une belle carrière en bleu(et) ?

D'autres joueurs ont atteint le niveau supérieur, mais depuis leur arrivée à Reims, force est de constater qu'ils n'ont pas convaincu localement, ce qui entraîne leur disparition dans les plans des sélectionneurs. Le danois Mads Albaek a été le capitaine de l'équipe danoise espoirs, 26 matchs - 5 buts, bref un taulier ! Disputant chez lui en 2011, l'Euro espoirs aux côtés des Daniel Wass (ETG) ou du stratège de Tottenham Christian Eriksen, son choix de quitter son pays pour l'étranger était logique, mais la réalisation tarde à se concrétisée. L'israélien Eliran Atar, seulement 3 sélections, élu meilleur joueur et buteur du championnat local en 2013 avec le Maccabi Tel Aviv a été rayé des radars à tout les niveaux. La sélection fait sans lui, et se débrouille plus que bien en occupant la première place provisoire de son groupe de qualification à l'Euro 2016. Petit point historique : Israël a rejoint l'UEFA en 1993. En effet, les conflits israélo-arabes ou encore la crise pétrolière avait "contraint" l'Asian Football Confederation a radier le pays de ses compétitions en 1976 ! C'est ensuite au sein de la confédération d'Océanie qu'Israël joua, avant que l'Europe accepte de l'intégrée suite à l'éffondrement du bloc soviétique*. Comme l'a révélé l'Union, Eliran va nous quitter provisoirement ou définitivement http://www.lunion.com/sport-region/quelle-sera-l-attitude-du-stade-de-reims-pour-le-mercato-ia53b69n442249. D'après le coach Jean-Luc Vasseur, Eliran est pétri de talent, à le sens du buteur mais n'est pas adapté au jeu du Stade de Reims, bref une erreur de casting. Souhaitons lui de refaire surface ailleurs car le retard sur son remplaçant au Maccabi Eran Zahavi et l'attaquant de l'Austria de Vienne, Omer Damari qui brillent actuellement en club comme en sélection, s'accroit. Un mot également pour ne pas oublier l'international espoirs turque Atila Turan, qui peine néanmoins à s'installer dans les différents effectifs qu'il fréquente ces dernières saisons.

 

Confederation of North, Central America and Caribbean Association Football - CONCACAF

Johny Placide, le grenadier haïtien : le chassé croisé du portier formé au Havre continu. Après avoir joué sous les couleurs des espoirs de Haïti en vue des Jeux Olympiques de Pékin, avoir joué en équipe de France espoirs, le natif de Montfermeil a définitivement choisi la sélection de l'île voisine de Cuba. Disputant il y a peu la Coupe des Caraïbes en Jamaïque (vainqueur de l'épreuve), il remporta la 3è place 2-1 face à ces mêmes cubains. Contrairement à la sélection guadeloupéenne de Mickaël Tacalfred et martiniquaise de Christopher Glombard, Placide s'est qualifié pour la Gold Cup organisée en Juillet 2015 aux USA. Autant dire que si Agassa ne prolonge pas (le club communiquant peu ou pas du tout sur les contrats renouvellés), le SDR n'aura pas de gardien titulaire à la reprise de la saison prochaine ! Le club aura l'occasion d'anticiper...

Être international a une part d'opportunisme ! Certes le coeur parle, l'envie de représenter le pays de ces ancêtres par exemple mais souvent c'est quand son avenir se bouche en France que l'on espère un appel du pied de son pays d'origine ou de celui de ses parents. Le cas des sélections des îles françaises reste à part, le gwada boy et capitaine rémois Tacalfred s'était d'ailleurs révélé avec sa sélection en atteignant la demi-finale de la Gold Cup 2007, perdant seulement 1-0 face au Mexique devant 50000 spectateurs à Chicago !

 

Confédération Africaine de Football - CAF

C'est à Khartoum, le 8 Février 1957 que fut créée la CAF. La même année, le Soudan organisa la première Coupe d'Afrique des Nations avec seulement 3 concurrents, le Soudan, l'Egypte et l'Ethiopie ! *

Les internationaux africains sont nombreux au Stade de Reims. Le lycaon (une sorte de chien-hyène dégueulasse il y a pas d'autres mots !) de Biombo, Bocundji Ca et sa Guinée-Bissau ont été vite éliminés de la course pour la CAN, tout comme le Togo, très faible malgré l'apport de l'épervier Kossi Agassa. Celui-ci, mondialiste 2006 avait vécu une terrible CAN 2010 avec l'attaque de son bus dans la province du Cabinda (Angola) qui provoque la mort de deux personnes avant le début de la compétition. Sans oublier que David N'Gog est convocable avec le Cameroun et que Chrys Mavinga fait des appels du pied au sélectionneur de la République Démocratique du Congo. Un léopard peur en caché un autre, Omenuke Mfulu évoluant dans la section de jeune de cette nation. Grejohn Kyei pourrait d'ailleurs bientôt l'affronter avec les Black Stars du Ghana.

Prince Oniangué, le diable rouge : 14 ans d'attente et voilà que le sorcier Claude Le Roy (vainqueur en 1988 avec le Cameroun) permet au Congo Brazzaville d'aller à la 30è CAN, organisée chez le voisin de la Guinée Equatoriale ! Un but de Nganga envoie donc Prince Oniangué du 17 Janvier au 8 Février en Afrique. Avec la préparation, et les différents parcours de nos rémois, Vasseur devra se passer de la plupart pendant 4 à 6 semaines ! A lui de trouver la/les solutions pour pallier à notre récupérateur qui forme avec Devaux un solide duo. Solide sera d'ailleurs le maître-mot de cette sélection, Oniangué jouant aux côtés de l'ex monégasque Delvin N'Dinga.

Benjamin Moukandjo, le lion indomptable : depuis son replacement sur un côté, le meilleur joueur rémois du mois de Octobre est un titulaire en puissance du Cameroun. Avec 3 titularisations durant le piteux mondial de sa sélection, il tapa dans l'oeil des recruteurs du SDR, libre de tout contrat. Les vainqueurs des éditions 2000 ou 2002 auront de nouveau un coup à jouer sous les ordres de Volker Finke, un allemand qui semblait bien embarassé par la légende Samuel Eto'o. Guide, exemple mais aussi un véritable frein au développement de sa sélection, son absence pourrait profiter aux Aboubakar, Song et autres N'Koulou. A défaut de grand football, la rigueur installé a suffit à écarter facilement la Côte d'Ivoire pendant la phase de groupe, à voir cet hiver...

Aïssa Mandi, le fennec : l'Algérie se pose en favori logique. Eliminé avec les honneurs par l'Allemagne lors du Mondial brésilien, la sélection a été reprise par Chritian Gourcuff. Son jeu léché succède à la rigueur installée par Vahid Halilhodzic. Le bosnien n'en a pas non plus oublier le jeu mais il a réussi a faire le "tri" parmi les joueurs, formant une véritable équipe. Brahimi étincellant avec Porto, Slimani ou Feghouli sont des joueurs de haut niveau qui peuvent porter Aïssa et ses partenaires au sommet du football africain, 25 ans après la dernière CAN obtenue par le pays. Mandi devra digérer une nouvelle préparation, des matchs tout les trois jours avant de reprendre le championnat derrière avec le SDR. A voir comment son organisme gère cela après une année 2014 physiquement et émotionnellement éprouvante.

Odaïr Fortès, le requin bleu : le Cap Vert va disputer sa seconde CAN après un parcours magnifique en Afrique du Sud il y a deux ans, éliminé en quarts de finale. Ce sera une première pour Odaïr, sauf "blessure"... Vous aurez remarqué les guillemets, car je n'arrive toujours pas à comprendre comment un joueur bléssé pour une CAN commençant le 19 Janvier peut évoluer en L1 face à Bastia le ...13 Janvier 2013 ! Son rapport avec l'ancien sélectionneur Lucio Antunes ( qui fit progresser le rang FIFA du cap-vert du 108è à la 35è place !) n'a rien à voir avec celui qui fait de Fortès un titulaire devant le lillois Mendes notamment, le portugais Rui Aguas qui aura l'objectif de rééditer la performance de 2013. Cette équipe poil à gratter est technique, physique mais surtout affiche un état d'esprit très positif.

Mohamed Fofana, l'aigle malien : quelques sélections au compteur pour Momo, qui a fait des matchs intéressants depuis le début de saison en rouge et blanc. Néanmoins le sélectionneur polonais Henryk Kasperczac risque de faire confiance au groupe actuel qui malgré les difficultés locales et d'effectifs (Fousseni Diawara, 34 ans de Tours étant son défenseur le plus connu) a battu l'Algérie 2-0 pour se qualifier.

 

Le tirage au sort de cette compétition aura lieu le 3 Décembre, nos conquistadistes pourraient bien se rencontrer dès la phase de poules mais souhaitons leur de grandes performances, de faire briller ce football africain qui sous la crainte sanitaire de Ebola se rendra en Guinée Equatoriale en lieu et place du Maroc. Colorée, festive et je l'espère spectaculaire, cette CAN va nous faire vibrer certes par procuration, à travers les aventures de nos internationaux. Pendant ce temps-là nous vivrons, transis de froid, le championnat de Ligue 1 où d'autres de nos joueurs favoris nous donneront du bonheur... Voilà pour la version idéale des événements mais à l'approche des fêtes de fin d'année, l'optimisme est de mise !

Pour conclure j'aimerai citer un groupe de philosophes ivoiriens que vous reconnaitrez : "Joie de vivre, partager ; joie de vivre, nous on a ça ; joua de vivre, on veut donner". Aux quatre coins du monde, nos conquistadors des temps modernes porteront avec eux l'étiquette de joueurs du Stade de Reims, ils méritent bien, ces "Rémois Globetrotters" qu'on les supportent pendant les différentes compétitions, la CAN en Janvier, la Gold Cup en Juillet et qui sait pour un d'entre eux, l'Euro 2016?

@OdaïrFortès7Fan - Fortès51

 

Merci à Rod Ferré pour le titre de ce 60è numéro de Humeur Foot, à Franck Stocker pour le terme "Rem's Globetrotters", à l'Union, à Paul Dietschy pour son ouvrage * Histoire du football (poche indispensable à 12€, éditions Tempus), à vous pour vos lectures et messages toujours sympa sans oublier... Magic System !

Définition du conquistador : http://fr.wikipedia.org/wiki/Conquistador

 

Anciens sujets Humeur Foot sur les conquistadistes :

 

Les conquistadistes rémois.

Commenter cet article

Fortès 25/11/2014 20:10

Merci pour vos lectures ;)

serrurier paris 24/11/2014 22:39

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.

Cordialement