SDR : La guerre des goals

Publié le par OdaïrFortès7fan

25 Octobre 2014, Dominique Colonna (3 titres de champion de France avec le Stade de Reims et une finale de Coupe d'Europe en 1959) donne le coup d'envoi fictif de la rencontre Reims-Montpellier. A 86 ans, il a pu apprécier le "clean sheet" (zéro but encaissé dans un match) de Johny Placide, vigilant sur les quelques assaults des pailladins.

Le gardien n°30, international Haïtien aux côtés du caennais Jean-Jacques Pierre ou encore du mythique Jean-Eudes Maurice aujourd'hui en Inde, a donc gagné ses galons de titulaire sous les ordres de Jean-Luc Vasseur. J'avoue avoir été sceptique à son encontre. Tout d'abord, à son arrivée en Janvier 2013 du Havre. Johan Liébus en fin de contrat, il était logique d'anticiper la venue d'une nouvelle doublure pour Kossi Agassa. Pourtant, le natif de Montfermeil me faisait plus rire qu'autre chose lors des SDR-HAC notamment sur ses sorties aériennes mal gérées. Au contact de Agassa mais surtout grâce au travail de fond de Xavier Henneuse (entraîneur des gardiens, remplacé à l'intersaison par Sébastien Hamel), je me dois de louer les qualités de ce gardien. Plus petit portier titulaire de l'élite (181cms), Placide est puissant (près de 90kgs), bref une boule de muscles doté d'une technique d'interventions dans les pieds et de réflexes sur sa ligne de bon niveau. Les derniers matchs le prouvent avec des arrêts de grande classe face à Monaco ou encore face à Nolan Roux (ou plutôt son fantôme) vs Lille à 0-0. Reste à travailler son jeu au pied. Après de longs mois d'attente, il a atteint son objectif : être le numéro 1 !

L'épervier togolais Kossi Agassa en est donc réduit à cirer le banc. A 37 ans, fin de contrat en Juin prochain, Kossi vit mal la concurrence. Après une carrière en dents de scie, il était indiscutable et incontournable dans le succès rémois des dernières saisons. L'expérimenté et taulier rémois n'est pas exempt de tout reproche, quelques boulettes / saison à l'image de celle face à Arles Avignon en Coupe de la Ligue dernièrement. Il méritera bien les remerciements chaleureux de tout un club en cas de départ prochain. cf : http://humeurfoot.over-blog.com/kossi-l-épervier

Il faudra alors trouver un nouveau numéro 2, Sacha Bastien semblant encore juste et surtout fragilisé par des blessures récurrentes. Finaliste de la Gambardella en 2013 avec Sedan, il a vécu l'aventure 2014 sous les couleurs rémoises par procuration puisque c'est Ibrahima Gassama (aujourd'hui à Drancy en CFA) qui le suppléa brillamment. Le Roc (1m96 / 91 kgs) devra retrouver 100% de ses capacités physiques avant de prétendre à un poste de doublure... Peu d'élus au poste stratégique de gardien où le mental et la patience sont de mises. Chaque chose en son temps pour Sacha, Placide en est l'exemple.

Derrière, la formation rémoise est performante avec Cyriack Garel qui du haut de ses 18 ans a fait sa première apparition en Ligue 1 face au FC Metz. Son objectif actuel est de participer à la remontée de l'équipe B en CFA2.

J'allais en oublier l'un des tricards du club, Jérémy Malherbe. Recruté comme N°3 en 2012 en provenance de Gap, il n'aura jamais réellement fait l'affaire. Sa plus belle action de la saison sera la photo officielle que son contrat professionnelle lui donne le droit de faire...

Le Stade de Reims a souvent eu le don de trouver LE gardien qu'il lui faut à l'instant T à l'image du passage de Thibault Ferrand (aujourd'hui au Mans en CFA2), qui participa activement à l'accession National-L2 il y a quelques saisons s'inscrivant dans la digne lignée, toutes proportions gardées, des Colonna ou Paul Sinibaldi. C'était une autre époque, mais l'Histoire du Stade de Reims continue !

@OdaïrFortès7Fan - Fortès51

Supplément : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cat%C3%A9gorie:Gardien_de_but_du_Stade_de_Reims

 

SDR : La guerre des goals
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article