Le SDR n'est pas maure !

Publié le par OdaïrFortès7Fan

Je n'ai pas vu le match, simplement un résumé de la rencontre. Je n'y croyais pas ou peu, à la rigueur un 0-0 moisi. Pourquoi ? pour soulager mon coeur pour commencer mais surtout parce que j'étais las après Nice de voir sans cesse la même chose depuis 3 mois, c'est à dire le néant... Le mauvais supporter que je suis par son pessimisme croyait au fameux électro-choc lors de Reims-Nice autant qu'il croyait que l'enfer corse aurait raison de notre équipe. Ah les clichés... il y a toujours une part de vérité en eux mais l'indécision a du bon.

En effet, Olivier Guégan, chemise blanche à la Hervé Renard, l'air besogneux en plus, nous avait resservi la soupe de Vasseur dimanche dernier avec un 4-2-3-1 sans idées, sans coeur. La salade niçoise avait un mauvais arrière goût, un stade Armand Cesari comble devait nous faire capituler. Pour y arriver, Guégan et son staff ont fait le nécessaire, comme Arribagé côté toulousain. Par de la rigueur défensive, on peut batir et espérer s'en sortir. Un choix tactique clair en 4-1-4-1 se mouvant régulièrement en 4-3-3 selon les phases de jeu nous a permis de retrouver un équilibre, de se donner les moyens de protéger notre défense, de permettre à nos ailiers de ne plus consommer autant d'énergie mais aussi de ne pas voir Charbonnier sur le terrain... Le 10 rémois apporte lorsque l'on a la possession mais si nous devons subir il se cache et devient un poids pour l'équipe. Le triangle au milieu, Peuget avec Oniangué/Devaux en protection a parfaitement fonctionné. Devant le travail et la technique d'un N'Gog est bien plus précieux à mes yeux que ce qu'on peut régulièrement en dire. Une simple affaire de goût...

Le travail tactique accompli, encore fallait-il que les joueurs le concrétise sur le terrain ! Ceux qui se loupèrent contre Nice l'ont payé. Tacalfred, Moukandjo sur le banc, Conté à la maison... des choix forts, très forts. Oniangué récupérant le brassard, leader naturel et déjà capitaine avec le Congo. Signorino toujours en délicatesse avec son adducteur droit a été suppléé par Valentin Roberge, un défenseur avant tout mais qui semblait bien reboosté par l'air de l'île de Beauté. La rigueur passe par des joueurs qui savent ce qu'ils peuvent faire ou ne pas faire, pas par certains pensant qu'après trois bons matchs ce sont des stars et je parle pas de Mavinga... Le système défensif new look a donc fonctionné mais pas d'enflammade ! Pourtant la balance défense/attaque redonne au Stade de Reims du mou en vue du maintien. Devant un Fortès ailier redevenu virevoltant, Diego sur coups de pieds arrêtés ou encore N'Gog à la conclusion ont marqués des points, que cela dure même si le programme est relevé. L'état d'esprit tant mis en avant m'a, je dois le reconnaître, fait plaisir ! Jean-Pierre Caillot avait fustigé l'attitude guerrière des bastiais, alors que lui même avait parlé de commando... Mais la tactique présidentielle qui m'a été rapportée est que notre JPC national a voulu prendre la pression sur lui et en délester le groupe. Vu les reproches à son encontre dernièrement, force est de reconnaître qu'il a fait le taf sur ce coup !

Malgré le traditionnel but encaissé sur coup franc à la reprise, le Stade de Reims a tenu et s'offre donc une victoire essentielle dans l'optique du maintien. Mais attention les événements tournent vite de semaines en semaines. L'équipe de Lorient semble mal barrée mais attention à notre différence de but, les 42 pts qui me semblent nécessaire pour assurer notre position en L1 sont encore loin surtout avant de recevoir l'OL et son coach Hubert Fournier qui je l'espère sera salué comme il se doit. N'oublions pas qu'il est l'un des artisans majeurs de la montée et des maintiens successifs. Lui rendre hommage serait beau, pas sûr que son meilleur ennemi Olivier Guégan soit du même avis...

Le SDR n'est pas maure, vive le Stade de Reims !... et en L1 de préférence.

@OdaïrFortès7Fan sur twitter - Fortès51 sur le forum

Le SDR n'est pas maure !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article