La tactique du Guégan

Publié le par OdaïrFortès7Fan

Un joueur doit avoir de très bons pieds,

Mais c'est pas tout,

Mais c'est pas tout.

Il lui faut aussi de la sagacité,

Mais c'est pas tout

Mais c'est pas tout.

Car ce qu'il doit avoir et surtout

C'est d'la technique,

De la technique, dans la pratique

Comme le SDR a son Tac Tac

Le Guégan a sa tactique,

Attendez un peu que j'vous explique

La ta ca ta ca tac tac tique, du Guégan

C'est de bien défendre

Sans se faire déborder.

La ta ca ta ca tac tac tique, du Guégan

C'est d'avoir avant tout

Le poste de n°1 l'an prochain !

https://www.youtube.com/watch?v=ZZkinBwX2Ao

C'est fait, le Stade de Reims jouera une saison de plus en Ligue 1. 2014-15 n'aura pas été un exercice facile surtout dans sa phase retour. Comme l'a déclaré Charbonnier après le match, il aura fallu prendre 28 pts lors des matchs aller et se battre les 4 dernières rencontres avant d'affronter l'ogre parisien pour remplir l'objectif maintien, si ça s'appelle pas de l'ambition tout ça... Je ferai un bilan général la semaine prochaine mais ma plus grosse émotion de la saison a eu lieu samedi. Vers la 80è minute de SDR-Rennes, un éclatement de joie s'est fait sentir en loges VIP. Se précipitant comme beaucoup d'autres sur un téléphone branché sur le multi-scores, le 1-2 de Sainté à Evian m'a fait bondir assurant le maintien de rémois, assurant leur part du travail en menant 1-0. Oui, la seconde période à Rennes en Décembre ou le match décisif contre ETG auront apporté leur lot de plaisir mais la délivrance est un tout autre sentiment.

Revenons à l'aspect tactique : lorsque les journalistes locaux postèrent l'info selon laquelle Aïssa Mandi jouerait dans l'axe et Antoine Conte à droite, je me suis alarmé. Comment peut-on tenter une nouvelle formule lors d'un match potentiellement vital pour l'avenir du club ? Ok, Mandi a été formé au poste mais on parle de haut niveau ! Et c'est là qu'il faut souligner le travail remarquable de Olivier Guégan et de son staff. Le travail vidéo a probablement montré que Ola Toivonen, qui est obligé de tout faire dans cette équipe rennaise, décrochait énormément. Ne pouvant pas être partout, il ne pouvait donc pas être une énorme menace pour l'axe central Fofana-Mandi, d'autant plus que le milieu était composé de 3 joueurs à vocation défensive. Venons en à Conte, offensivement c'est piteux mais l'idée de Guégan était de bloquer Ntep sur l'aile en privilégiant l'aspect défensif, Mandi aussi généreux soit-il se fatiguant assez rapidement à force de montées incessantes. Idée d'autant plus brillante que Fortès défend peu, le niveau de ce dernier me laisse perplexe, après 7 ans au club, il y a peut-être une certaine usure additionnée à des carences habituelles. Ce que j'aimais chez Odaïr c'est l'instinct dans ses dribbles, ses débordements même concluent de centres foireux... Ce n'est pas qu'il ne tente plus d'éliminer mais avec des dribbles d'unijambiste, cela ne fait plus la différence, d'autant plus que physiquement il est à la peine... Malgré tout, Fortès titulaire, était logique car permettait d'avoir le "Joker" Moukandjo sur le banc. Le plan de Guégan fonctionna donc de A à Z. Le coaching fût décisif à l'image de l'entrée de Charbonnier, apportant une touche technique supplémentaire en relais du combattif et vaillant M'Fulu, à la limité du rouge. Moukandjo fait son entrée apportant de la profondeur tout comme GreJohn Kyei percutant à la place d'un Ngog performant dos au but mais trop esseulé.

Le mot d'ordre était Prudence. D'où un fond de jeu pauvre... En effet, hors de question cette fois de prendre un but au bout de 5 minutes de jeu. Non, pas cette fois. Un bloc solidaire mené par un Fofana retrouvé, un Signorino, investi comme d'habitude ou encore un Oniangué qui montra l'exemple par un pressing régulier, malheureusement ponctué de nombreuses fautes techniques. La sobriété de Albaek (92% de passes réussies) montrait la volonté de sécuriser et cadenasser l'axe rémois.

Bref, à défaut de jeu, ils y ont mis du coeur et de la rigueur. Même sans diplôme et malgré quelques interrogations en suspens et à venir (quelle entente avec Barbier/Caillot sur les dossiers du mercato ? lui le protégé de Didier Perrin ?), Olivier Guégan a pour moi (malgré certains errements contre Nice...) mérité d'obtenir le poste d'entraîneur du Stade de Reims l'an prochain, après l'avoir sauvé d'un possible naufrage. Le staff devra être renouvellé pour permettre d'avoir un prête-nom sur le banc sous peine d'amendes de la Ligue.

J'aimerai noter pêle mêle, l'affluence très relative samedi soir... moins de 17000 (avec bon nombre d'invités) c'est peu pour un match de la survie, sans oublier la tournure que prennent les choses en tribune Batteux pour le Kop Mythique Rémois... à ce rythme là et si les dirigeants/commerciaux ne comprennent pas que les prix sont trop élevés notamment en tribunes latérales, il n'y aura plus grand monde. Je vais tout de même ressortir mon côté narcissique en disant que j'avais raison sur le cas du joker Moukandjo, que Mavinga n'est pas un joueur de football, que Placide est limité, enfin que Charbonnier c'est mieux sur le banc. Tout cela à mettre en balance avec des erreurs que je reconnais bien volontiers. Hier, Gaétan Charbonnier a prouvé qu'il en avait et ne se cachait pas dans les moments décisifs d'une saison. Son péno était à l'image du travail tactique de Guégan, couillu. L'estropié Momo Fofana aura rendu de sacrés services dans la dernière ligne droite. Je ne reviendrais pas sur mes multiples retournements de veste sur le cas Jean-Luc Vasseur même si je lui souhaite de rebondir au plus haut niveau. Pour terminer, je n'imaginais pas au lendemain de la défaite contre Nice que nous pourrions dépasser les 42 pts...

Bravo les rouges de m'avoir fait mentir sur de nombreux points même si certaines réserves subsistent quand à la bonne gestion sportive et la volonté de passer un pallier dans ce club. Vivement que l'intersaison lève quelques doutes mais le rectangle vert restera le lieu de vérité. L'été sera chaud, rimant avec mercato, à suivre...

La ta ca ta ca tac tac tique, du Guégan

C'est de bien défendre

Sans se faire déborder.

La ta ca ta ca tac tac tique, du Guégan

C'est d'avoir avant tout

Le poste de n°1 l'an prochain ! 

@OdaïrFortès7Fan - Fortès51

Merci à André Raimbourg et crédit photo Vincent Lapauw, site officiel du SDR.

 

La tactique du Guégan
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article