Savoie mieux pour le SDR !

Publié le par OdaïrFortès7Fan

Menés 2-1 en encaissant un but à la 45' + 2 puis un second par Duhamel qui n'avait plus marqué depuis 3 mois à la 48', il fallait avoir un sacré mental et suivre la ligne de route imposée par Guégan et son staff. Un 4-3-3 qui aurait pu se fragiliser davantage avec la sortie de Devaux qui n'était pas à 100%, remplacé par un Mfulu vaillant. Autour c'est un mélange de bric et de broc, entre joueurs en manque de rythme (Albaek) et défense remaniée. Le retour miraculeux de Agassa pour ce match était vital, les joueurs ayant confiance en lui bien plus qu'en Placide. Le choix Ngog en pointe restant la Clé de ce match entre Evian TG et le Stade de Reims. J'y reviendrai...

1 - Une leçon de maintien

La petite Charlotte Elizabeth Diana va en bouffer toute son enfance. Les codes de bonne tenue en société dicteront sa vie de princesse. A des années lumières de là, avec des joueurs ayant pour certains quelques problèmes avec la langue de Molière, il faut un staff qui trouve les mots pour motiver cette barbaque d'égo. On s'est souvent demandé si les joueurs du SDR comprenaient la situation ? Une défaite vs Nice, une autre à EAG me faisait dire que le discours de Guégan n'était pas forcément adapté. Il décida de protéger ses joueurs, de les câliner tout en faisant des choix forts ! Bourillon remplacé par Peuget, l'association Fofana-Weber poussant le capitaine Tac sur le banc et enfin il a fait le choix de changer régulièrement de formule. Plus ou moins payant c'est clair mais à 2-1 pour ETG à la 48', tout était réuni pour exploser. Sur son compte twitter @100%stadedereims nous révèla qu'une vidéo des proches des joueurs les encourageant pour obtenir le maintien avait été diffusée. Pas mieux pour faire comprendre que la situation est périlleuse, que l'avenir d'un club mais égoistement celui des joueurs était en jeu. Le symbole de cette soirée reste pour moi la délivrance venue du but du maudit, du chat noir de la L1, Benjamin Moukandjo. Complétement à côté de la plaque depuis son retour de la CAN, il a marqué le but le plus important de la saison... Enfin le pessimiste-réaliste que je suis, attendra tout de même le match contre Rennes pour se réjouir ! En football tout peut arriver, ETG peut faire un nul contre Saint-Etienne et gagner à Caen comme il l'avait fait l'an passé à Sochaux pour se maintenir. Une défaite contre Rennes condamnerait alors le SDR à la différence de buts ! Mais ça c'est le scénario catastrophe à te dégoûter du football, le scénario du type : le Psg va battre le Barça, le Bayern peut coller un 4-0 mardi au match retour face à la bande à Messi, la France peut battre l'Allemagne en 1/4 de finale de Coupe du Monde au Brésil... Toutes ses inepties qu'on tente de nous faire avaler. Trève de pessimisme, les joueurs ont fait ce qu'il fallait, pas seulement survivre en faisant un nul, non vivre en L1. Les discours d'après match de Moukandjo et Ngog confirment cela, le SDR a appris et récité sa leçon face à l'équipe de Dupraz.

2 - Caillot, Perrin et les supporters

Le plus soulagé de tous est bien Jean-Pierre Caillot ! Une descente en L2 ressemble à un naufrage industriel. L'entreprise SDR aurait vu son budget diminué, son actif joueurs partir pour des clopinettes, son stade se vider... Il voulait activer la Phase 2 du projet avec Fournier (Top10) l'an passé, il est temps d'y travailler fortement, et pas en allant chercher des Mavinga ou Bourillon ou en resignant des joueurs après 3 bons matchs... Nous aurons le temps de parler mercato en temps voulu, la tâche s'annonce ardue mais excitante. Guégan semble naturellement être l'Homme de la situation mais est-il fait pour cette fameuse Phase 2 ? C'est un jeune coach, qui a l'aura du sauveur mais peut-il être un batisseur sous la coupe de Jean-Pierre Caillot, Didier Perrin et du coordinateur sportif Alex Barbier ? Quid du salary cap alors que les gros salaires Atar, Devaux, sont/vont partir probablement accompagnés des Mandi et cie ? Cette deuxième partie de saison doit faire comprendre à JPC que la situation était belle et bien critique et qu'il faut agir en amont ! Sinon cela se répétera comme Evian le vit cette année, Sochaux auparavant...

Une bonne centaine de supporters s'est déplacée à Annecy. Que de souvenirs pour eux, la joie de la victoire, la caillassage de leurs véhicules en sus pour certains... La foi que porte ses supporters dans une situation pareille est exemplaire. Personnellement je m'étais isolé chez moi prêt à bondir sur un but rémois, prêt à pleurer comme un gamin dans le cas contraire. Didier Perrin a remercié le public qui a fait le déplacement alors que Caillot pense déjà à Rennes, appelant à un stade plein pour fêter le maintien. J'espère que nos joueurs prendront les choses en main samedi prochain et qu'ils ne nous procurent pas d'énièmes frayeurs cette saison. Nous ne savons pas ce qu'aurait donné le maintien de Jean-Luc Vasseur mais les Présidents ont oeuvré pour le bien du club en choisissant Olivier Guégan. Son bilan n'est pas dément mais c'est un entraineur couillu je dois l'admettre. L'opération survie lancée début Avril est sur le point d'aboutir.

3 - David, l'étoile filante

Heureux je suis, ce matin d'écrire que David Ngog a été l'artisan numéro 1 du succès décisif d'hier ! Certes dépendant de son physique comme il l'avait annoncé lors de son arrivée fin Août, il a non seulement une technique bien supérieure aux autres attaquants du SDR, cette capacité à conserver le ballon dos au but mais surtout a progresser mentalement. Lors d'un précédent Humeur Foot le concernant, je mentionnais le fait que dépasser 5 buts dans une saison pour lui était miraculeux mais qu'il avait bien plus de qualité qu'on pouvait bien en dire. Homme discret, travailleur de l'ombre pendant que d'autres se paluchent (oui, désolé) dès qu'il font quelques bons match à l'automne avant de disparaître des radars quand les événements tournent mal. Guégan l'a bien compris, se réfugiant dans le travail. Après un passage sur le banc vs Nice, Ngog a naturellement repris le dessus sur De Préville puis sur Charbonnier avec le retour du 4-1-4-1 ou 4-3-3 en remplacement du 4-2-3-1. Choix tactique et humain payant. Je fustige parfois l'idée de Caillot de miser davantage sur l'humain que sur le business qu'est le football mais un mix semble vital pour exister en L1. Ngog est un bon mec, fragile ou fragilisé par les événements de Septembre mais qui en 26 matchs a marqué 7 buts mais surtout 5 d'entre eux lors des 11 derniers matchs joués ! Quand on regarde de plus près sa fiche Lfp http://www.lfp.fr/joueur/ngog-david on remarque qu'il cadre régulièrement 14/37. 14 frappes cadrées, 7 buts, beau ratio...

Marquer c'est bien beau mais à l'image du joker Moukandjo (pour lequel je conserve des réserves sur le plan de son apport dans le jeu) ses buts sont importants. David Ngog a rapporté cette saison 13 pts à Reims : ouvertures du score par 2 fois contre Bastia, contre Toulouse, doublé + passe contre ETG sans oublier l'égalisation au Vélodrome. Seul son but face à Nantes était anecdotique !

Espérons qu'il s'inspire de cette fin de saison faste sur le plan personnel pour repartir fort l'an prochain, Reims a peut-être enfin son numéro 9 ? JPC disait hier que David était un grand joueur, n'abusons pas non plus, il est à mettre en parrallèle du club, fragile, brillant par moment. Au club de bien l'entourer l'an prochain.

4 - Perspectives d'avenir 

L'avenir est un peu plus réjouissant, si le maintien est validé la semaine prochaine (vaut mieux vu ce qui nous attends au Parc) on pourra faire un bilan puis se tourner rapidement vers la saison 2015-16. Comme l'a dit sur son blog Pierre Menes, "Maintenant, il va falloir que cette équipe se souvienne de la deuxième partie de saison pour progresser et enfin franchir un palier." Je suis bien d'accord, s'inspirer de ses succès, de ses erreurs pour avancer, l'avenir pourrait s'avérer réjouissant, j'en fais trop ? il y a encore quelques heures le mécréant que j'étais ne faisait pas le fier, aujourd'hui je suis fier, pas de moi, mais de faire partie de cette aventure rémoise comme des milliers d'autres supporters qui sont à quelques encablures de réaffirmer "Le Stade de Reims est et reste en L1".

 @OdaïrFortès7Fan - Fortès51

 Photo: site L'Union

 

 

Savoie mieux pour le SDR !

Commenter cet article