A la recherche de Jean-Luc Guégan !

Publié le par OdaïrFortès7Fan

Jean-Luc Vasseur, ce 4-2-3-1 de rêve qui même un soir de défaite 2-3 contre Guingamp te fait applaudir ton équipe. Ce jeu léché avec pour point d'orgue le placement en 10 de Gaétan Charbonnier comme animateur du milieu. Un milieu Oniangué-Devaux qui récupère à la pelle, qui organise le jeu (+ de 100 ballons touchés régulièrement) et surtout jouant vers l'avant avec du mouvement perpétuel autour d'eux. Ahhhh ce 1-3 au Stade Rennais, ce centre improbable de Mavinga pour Charbo, cette minasse encore plus improbable d'Odaïr Fortès et surtout ce jeu... encore plus bandant que Kate Middleton. 29 pts à la trève, un maintien "in the pocket" dès décembre avant le cauchemar, le black-out total. Plusieurs explications, souvenons nous... Une CAN qui priva le SDR de Oniangué combinée quelques semaines plus tard par la blessure de Devaux. Les adversaires ayant bien étudié le système offensif rémois articulé autour de Charbonnier, match après match le club champenois recula dans ses intentions de jeu jusqu'à craindre le pire pour son maintien en L1.

Trop c'était trop, Vasseur ne trouvait pas la solution, se coupait de ses dirigeants (cas Placide), de son vestiaire au bord de l'explosion. Et qui pour "allumer la mèche" du chevelu Juan Lucho ? 

Merci à Olivier Guégan d'avoir appuyer "la crise des agents", d'avoir fait en sorte de jarter la pomme pourrie pour enfin décrocher sa chance de devenir le boss, l'impitoyable du Stade de Reims. Avec le sous-chef Guégan ça ne plaisante pas, ça travaille dur sinon tu dégages... Sa gestion des 9 entre fatigue chronique de Ngog et jeunesse de Pefok et Kyei laisse à désirer sans occulter le surcôté mais indispensable roi du un contre un De Préville. Pourtant sa volonté d'animer de nouveau un 4-2-3-1 en l'absence de Kankava pouvait plaire. Problème : un système ne fait pas tout. Même si le gros du crédit à accorder à Guégan est la remise en état d'une défense, quid de l'animation ? Le début de saison excitant du SDR validait cela sans oublier le stupéfiant réalisme de nos attaquants devant le but. Des progrès ? un esprit plus tueur ? quelques semaines plus tard c'est soupe à la grimace entre blessures des deux joueurs leaders/de talent de l'effectif Kankava et Mandi et un arbitrage souvent remis en cause. Hormis M.Lesage à Sainté qui devait exclure Eysseric à coup de pompe dans le cul, c'est beaucoup trop réducteur de taper sur les arbitres à la vue des 5 dernières rencontres perdues. Quid de l'ambition présidentielle d'aller au Stade de France quand on se fait éliminer à chaque fois dès le 1er tour de Coupe de la Ligue par une L2 ? Quid de la communication Vasseurienne de Guégan disant qu'il alignerait l'équipe type à Dijon avant de nous proposer en guise de "Je vous prends bien pour des cons" un Bourillon défenseur central alors qu'il n'avait pas joué depuis 6 mois ? 

Il n'est pourtant pas question de tout remettre en cause. Guégan tient son groupe contrairement à Vasseur qui devait gérer les pleureuses qui n'avaient pas de temps de jeu alors que l'équipe tournait bien... Guégan est un jeune entraineur, autour de 20 matchs de L1 qui a des principes mais qui ne nous fait pas oublier qu'il est encore en phase d'apprentissage. Lui aussi à beacoup de boulot sur la planche (à savonner ? ...je rigole) mais les retours des tauliers blessés et le maigrichon Gazélec Ajaccio vont permettre au SDR de se relancer, de faire disparaître les craintes. Et puis il y a pire hein, Toulouse, Montpellier, Bastia... mais que disait-on l'an passé en Janvier ??? Place donc à Ajaccio qui pourrait relancer la machine champenoise mais comment réussir à produire du jeu en une semaine ? Le calendrier (4 matchs à la maison / 7) semble favorable jusqu'à la trève, encore faudra t-il engranger des points cruciaux pour le moral et effacer mes critiques.

Combien d'enflammades, de critiques envers Jean-Luc Vasseur il y a un an de ma part, quel chien je suis ! Et pourtant je recommence avec OG... quel rat je suis ! Vasseur est un dandy du football comme il est un naïf incapable de gérer un groupe pro sur une saison sans se mettre dans le rouge (cas de Créteil également) mais quel kif de voir le SDR produire autant de jeu à l'automne 2014. Ayant l'idée de jeu "le plus important est de mettre un but de plus que l'adversaire" alors que Guégan est plus pragmatique, je propose un accouplement footballistique pour nous donner un parfait Jean-Luc Guégan qui trouverait l'équilibre entre défense solide, capable de harceler et aussi de diriger le jeu vers l'avant et une attaque gavée de ballons... Prendre des points c'est le plus important OK mais il y a de quoi faire mieux non ? Le pragmatisme à la Didier Deschamps c'est bien quand ça gagne, quand ça perd, les critiques fusent ! Espérons que Guégan ne devienne pas petit à petit Olivier Guéchiant...

Pour conclure j'ai confiance en Guégan mais les interrogations sur sa capacité à développer du jeu restent en suspend. La remise en état d'un système défensif néant sous Vasseur (dont il était l'adjoint- garantie de Didier Perrin auprès de JP Caillot je le rappelle) était la première marche vitale pour le club mais le 4-1-4-1 à la Fournier est dans l'impasse, le liant défense-attaque ne tient pas les 3 ou 4 temps de jeu (à l'image de ce ASSE-SDR où on frappe autant que les Verts (7 tirs cadrés) pour au final se prendre un 3-0 ? Where is Antoine Devaux dans la construction du jeu rémois ? Guégan a des circonstances atténuantes comme exposées précédemment mais attention à ce que le soufflet ne retombe pas trop vite... J'ai la saudade, cette nostalgie qui habite nos amis portugais de Jean Luc Vasseur, pas celui viré comme le malpropre qu'il était devenu début 2015, mais j'aime me rappeler avoir vu mon club réussir à jouer au football, un beau football. Guégan a déclaré à l'intersaison vouloir redonner du bonheur aux supporters, je lui souhaite d'y parvenir en s'inspirant un peu de son tocard de prédécesseur ! Son dernier discours en date sur le site de SoFoot me donne de l'espoir !http://www.sofoot.com/olivier-guegan-l-an-dernier-il-y-avait-des-problemes-d-ego-210119.html Y aura t-il un jour un coach du profil de Jean-Luc Guégan ? Le fameux Jean Luc Mourinho tant désiré par les joueurs moqueurs du Stade de Reims l'an passé ?

@OdaïrFortès7Fan

 Photo : eurosport

A la recherche de Jean-Luc Guégan !

Commenter cet article

Jérémy 31/10/2015 21:01

Cherche moi Hubert Guégan, Marc Guégan, Luis Guégan... même Didier Guégan ou Thierrry Guégan. Mais pitié, pas Jean Luc Guégan!!!!!