Odaïr Fortes de A à Z.

Publié le par OdaïrFortès7Fan

Odaïr Junior Lopes Fortès né le 31 Mars 1987 à Praia, Cap Vert. Joueur de football professionnel du Stade de Reims depuis 2008.

Ailier : Lors d'une interview de Aderito Moreira*, entraîneur d'Alfortville aux débuts d'Odaïr, on apprend que Fortès a progressivement été replacé au poste d'ailier droit après avoir été milieu défensif et même défenseur ! Les duels n'étant pas la qualité première du n°7, le choix fût judicieux.

Bocundji Ca : Le compère de "twix" de Fortès aura partagé le maillot rémois pendant plus de trois saisons. Une vraie complicité, logique vue leurs origines. En effet le Cap-Vert et la Guinée-Bissau ont failli être réunis en 1975 en une seule nation suite à l'indépendance de l'île située au large du Sénégal.

Centreur : La comparaison avec David Beckham quand à la qualité des centres de Odaïr me semble appropriée. Aucun commentaire désobligeant ne sera toléré sur cette lettre C ! 

Dribbles : Sa "qualité première". Des dribbles déroutants qui ont fait sa réputation, les entraîneurs adverses le ciblant régulièrement par des prises à deux avant de réaliser que la finition était la "qualité dernière" de Fortès...

Equipes : Odaïr est un homme fidèle, tout du moins en manière de football... En effet seul Alfortville en amateur et le Stade de Reims en pro ont bénéficié de ses services.

Fauré : Que serait Cédric Fauré sans l'offrande, le bijou de centre (baaaah ouiiiii heiiinn) de l'ailier champenois à la 94è minute du derby face à l'Estac ? L'un des grands moments de notre vie de supporters du Stade de Reims ! 

Guégan : Coéquipiers en National en 2008-2009, l'actuel coach rouge et blanc déclara il y a peu qu'il n'hésiterait pas à partir à la guerre avec Odaïr, que c'était un soldat... Une forme de confiance entre les deux hommes qui ne se traduit pas sur le terrain. Fortès n'est en effet monté au front qu'à 10 reprises cette saison pour 37 minutes de moyenne par match ! Bulot dépendance...

Hubert Fournier : Le coach de référence pour Odaïr, bien installé dans un 4-3-3 qui lui permettait de ne pas trop défendre et de combiner avec les Fauré, Ghilas et autres Tainmont en Ligue 2 lors de la saison de la montée puis lors des deux premières en L1, où la concurrence fût repoussée constamment (68 matchs de L1 disputées sur 76).

Idole : Certains sont fans de Messi, de Ronaldo, de Ben Arfa... Moi c'est Odaïr Fortès. J'ai consulté mais les IRM n'ont rien donné jusqu'à maintenant ! Je ne le vénère moins qu'il ne m'énerve quand il joue mais sa sympathie est contagieuse. ëtre gentil c'est bien, être un bon joueur de foot aurait été préférable.

Jumeau : Né à Praia cinq mois avant Odaïr, l'international naturalisé portugais (92 sélections, 17 buts), Nani est physiquement et dans ses dribbles le jumeau footballistique de Fortès ! La frappe de balle, les centres, le physique et surtout le centre de formation du Sporting Portugal auront fait la différence en faveur de l'ancien joueur de Manchester United aujourd'hui au Fenerbahçe Istanbul.

Karaté : Deux cartons rouges en pro seulement. Dont un lors d'un mémorable accrochage dont il a été victime lors de Reims-Evian en Mai 2011. Coupable d'avoir répondu par un high kick digne de Chuck Norris, Monsieur Millot ne se fît pas prier pour expulser le rémois et permettre à ETG d'accéder à la Ligue 1 dans une parodie de match !

Libéria : Odaïr inscrit lors de la rencontre Cap Vert-Libéria son premier but en sélection (25 sélections / 5 buts). C'était le 25 Mars 2011 avant de réediter la performance à 4 reprises face à la Tunisie, Sao Tome et Principe, le Niger sans oublier l'exploit historique en battant le Portugal (ancien pays colonisateur)le jour de son 28è anniversaire. Son but est d'ailleurs purement Fortèsien : https://www.youtube.com/watch?v=IVAnCcuJmSs.

Marc Collat : Coach à plusieurs reprises du SDR, revenant aux côtés de Hubert Fournier en National, c'est lui qui fît le lien Stade de Reims - Odaïr Fortès/Alfortville en 2008. Convoité par de nombreux clubs (Lille, Guingamp, club Suisse), les conseils du mauricien auront fait la différence ! 

Numéro 7 : Son chiffre fétiche en club comme en sélection. Le Beckham champenois que je vous dis ! 

Objectif : Sous contrat jusqu'en 2017 à Reims, le grand objectif que peut se fixer Fortès est de participer au Mondial 2018 en Russie. La dernière phase de qualification dans la zone Afrique se déroulera entre le 3 Octobre 2016 et le 14 Novembre 2017. Un véritable marathon où il faudra finir en tête de son groupe (tirage pas encore effectué) pour avoir la chance d'apercevoir les jolies poupées russes. 

Peintre : 2004, Odaïr quitte sa famille au Cap-Vert pour rejoindre à 17 ans son oncle du côté de Vitry sur Seine. Voué à devenir peintre en batiment sous la coupe de tonton, son destin tournera quelques temps plus tard au contact de l'UJA. Aujourd'hui Fortès nourrit pas mal de monde, ses proches en France comme ceux restés sur les îles du Cap-Vert.

Requin bleu : Surnom attribué aux joueurs de la sélection cap-verdienne. Localement ça donne Tubaroes Azuis. Une sélection qui ne cesse de grandir puisque l'île aux 538 000 habitants se classe remarquablement au 39è rang du classement FIFA (4è pays africain !). Odaïr, bizarrement absent pour une blessure diplomatique à la CAN 2013 a été le joker de la sélection de Rui Aguas pour l'édition 2015, éliminée des poules de manière plus que décevante. 

Stade de Reims : 8 saisons déjà au club, le National, la L2, la L1 et il est toujours là. Certains s'en désespère. Personnelement j'en suis ravi même si cela montre bien que le SDR a du mal a cibler de bons joueurs puisque les Amalfitano ou autres Ayité ont tous préféré partir pour se retrouver là où on sait aujourd'hui. Pas le dernier pour participer aux événements du club notamment avec les plus jeunes http://www.dailymotion.com/video/x16mucw_ludosport-les-pros-en-action-avec-kinder-sport_sport.

TGV : le surnom de Odaïr Fortès inventé par le meilleur animateur de Ligue 1, Bruno Denuet. Vivement la Légion d'Honneur ! 

UJ Alfortville : Depuis 2012, le club a été renommé Union de la Jeunesse Arménienne Maccabi Paris Métropole et évolue en CFA2. Club formateur de Wissam Ben Yedder ou autre Jean-Eudes Maurice, l'UJA a progressé en même temps que Fortès, remportant ensemble les titres de champion de DH en 2007 et CFA2 en 2008. 

Vétéran : Plus ancien joueur du SDR en activité avec Mickael Tacalfred, Odaïr compte 236 matchs pour 24 buts toutes compétitions confondues sous les couleurs rémoises. 

Willy Bernard : Alors que Fortès ne joue pas régulièrement avec Didier Tholot et que l'alternative Luis Fernandez fait son apparition lors de la trève de Noël 2008, le prédisent du Sco d'Angers se fixe l'objectif de recruter le cap-verdien pour lequel il a eu "un coup de coeur". Le SDR refusa (encore heureux non mais !). 7 ans plus tard, quelques offensives sont apparues, le joueur exprimant sa volonté de vivre une autre expérience. Seul Caen se bougea sur le dossier mais les vélleités d'indemnités du Président Caillot était lolesques et Fortès pas fan du Made in Normandie. Stuttgart offrant un million € ? Simple rumeur d'agent sinon c'était le jackpot.

Xylophone : Heureusement que la lettre "X" à d'autres vertues parce que c'est galère ! Mais quand Odaïr Fortès en compagnie de Diego et Aissa Mandi rencontrent le rappeur La Fouine pour sa marque Street Swagg ça donne ça ! (filmé via le Canal Football Club) et il y a pas à dire, le Fortès est bonnard. https://www.youtube.com/watch?v=uVo_dUWpq-Q.

Youtube : Le classique de la Lettre "Y" en mode galère 2.0. Allez pour le kif quelques vidéos des exploits de votre n°7 favori : - Le chef d'oeuvre : https://www.youtube.com/watch?v=ahO4OtY4jGA ; - Le tryptique vidéo gag : https://www.youtube.com/watch?v=cjZHZqr9usM - La compile National / L2 de Paolo-92 : http://www.dailymotion.com/video/xr6cou#user_search=1 

Zenitude : Sans être passé par un centre de formation, Odaïr Fortès est resté insouciant, différent. Certes brouillon, parfois nonchalant, l'adolescent destiné à devenir peintre en batiment et devenu un joueur de football professionnel de Ligue 1 et je trouve (et c'est un simple avis), qu'il correspond bien au Stade de Reims. J'espère que lorsque notre cap-verdien partira ce sera parce que le club aura franchi un cap... 

@OdaïrFortès7Fan

Sources :

- http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine/le-phenomene-odair-fortes-21-05-2008-3298513727.php

- http://www.lfp.fr/joueur/fortes-odair-junior-lopes

- https://fr.wikipedia.org/wiki/Oda%C3%AFr_Fortes 

Photos : Getty Images/AFP

Odaïr Fortes de A à Z.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article