La victoire de Guégan !

Publié le par OdaïrFortès7Fan

Il est normal que plus ton effectif est qualitatif, plus tu aies d'options technico-tactiques. Plus ton équipe (qui plus est en L1) a une balance physique-technique équilibrée, plus tu as de chances d'être performant. Guégan n'avait pas la formation adéquate pour répondre à l'objectif d'un maintien aisé voire d'un top 10. La faute aux dirigeants conservateurs ou plutôt le cul entre deux chaises. L'effort financier sur Kankava était la pierre principale de l'édifice de la saison 2015-16 pour ne pas revivre l'échec de l'an passé avec un Bourillon dépassé. La prospection d'un Guillaume Gillet, international belge puis du capitaine de la Géorgie a indéniablement répondu aux besoins énoncé par Guégan à sa direction. Additionné à un Traoré virvoltant (le joueur le plus à l'aise dans cette défense à cinq), il ne manquait plus qu'à apporter le plus technique offensif. C'est là que le club a péché par manque d'ambition ou de perspectives. La resignature de Diego pourtant blessé en préparation, l'arrivée d'un Bulot pas cher mais surtout pas au niveau (je misais beaucoup sur lui), la fin de carrière rémoise d'un Fortès sont les preuves d'un manque non pas d'idées mais de réalisme sur le marché des transferts. En effet comme l'a rappelé Didier Perrin lors de leurs présentations, des joueurs comme Thievy ou Lass étaient bien connus de la cellule de recrutement. Soyons honnête ce sont des joueurs éminemment plus technique que la moyenne mais dont le boulard ou le salaire faisaient peur. Il a fallu être dos au mur pour "réaliser la situation" périlleuse du club comme l'a déclaré hier Prince Oniangué au micro de BeInSport, pour agir et apporter au staff néophyte "Guégolfi" le matériau nécessaire à l'élaboration d'un jeu plus porté vers l'avant. Rolland Courbis n'est pas LA référence tactique mais sa notion d'équilibre indispensable à la réussite d'une équipe est parlante actuellement pour le Stade de Reims. En effet, au delà d'une défense à cinq qui pour moi est mal composée (Mandi pas à l'aise dans l'axe), ce système 3-4-3 en phase offensive fait beaucoup de bien à Hamari Traoré, aux flèches offensives De Préville et Thievy. L'équilibre est lui au coeur du jeu et il faut bien que je le reconnaisse, face à Caen, le phare, celui sur qui s'appuyer en première mi-temps était Gaëtan Charbonnier enfin placé en 9.5/10 et qui ne dézona pas sans cesse sur les ailes. Malgré un faiblard 57% de passes réussies, ce dernier fait beaucoup de bien au duo Devaux-Kankava qui retrouve le sourire, ratissant, orientant et harcelant sans cesse l'adversaire. Charbonnier permet de mobiliser un à deux milieux adverses sur lui, libère les espaces, laissant le temps au jeu rémois de se développer davantage. Cet équilibre est trouvé à l'extérieur mais je reste sceptique à domicile où devant faire le jeu, Charbonnier est régulièrement dos au but, un Thievy ayant besoin d'espaces et de profondeur... Reste que Guégan et son staff ont grâce à l'enchainement inespéré de deux victoires, gagné du temps pour affiner ce système. "Un onze se dégage" d'après Guégan via France 3 (merci @Au2lN pour le relais). Un peu attif quand tu as l'habitude dernièrement de changer de système une fois mené...

Mais il faut le reconnaître, Guégan a repris des couleurs. Plus directif dans sa zone technique, aurait-il lui aussi à l'image des joueurs et de la direction pris conscience de la situation ? Je pense que c'est le cas depuis l'automne, bien avant les autres mais qu'il était incapable de réagir et de faire réagir son effectif par un manque d'expérience et de soutien de l'Institution. Il aura fallu Chambly pour faire enfin venir un adjoint... Rien n'est assuré, très loin de là d'ailleurs mais les recrues ont apporté la fraicheur désirée mais surtout un plus immédiat au jeu prôné par Guégan. La technique de Lass par séquence, le jeu en profondeur et la puissance de Thievy, la solidité et l'intelligence du "Adil Rami" rémois aka El Kaoutari sont-elles des garanties pour les 3 mois à venir ? Pas d'enflammade, l'effet nouveauté peut s'estomper, les adversaires peuvent s'adapter (d'où l'importance de pouvoir changer de tactique pendant une rencontre) mais l'état d'esprit est revenu, la mission bien comprise pour beaucoup de joueurs qui ne porteront plus le maillot rouge et blanc la saison prochaine, pour les joueurs prêtés qui ont tout intérêt a briller pour leur avenir rémois si les options d'achats sont levées...

Elle est là la grande victoire de Guégan, ne pas avoir perdu son groupe, l'avoir reconstruit avec 6 mois de retard (pas que sa faute comme énoncé dans le premier paragraphe), gardé au chaud un Oniangué revigoré par l'arrivée de son compatriote congolais, relancé un Diego... La fameuse concurrence qui parfois fait des ravages (cf saison dernière où elle n'était pas très saine) mais qui là semble avoir fait mouche. Tacalfred libéré par le club pour disputer le premier tour de la Gold Cup en Mars sera supplée par un Weber, un Fofana ou surtout un Conté tout frais et plus adapté à la défense à cinq si elle perdure. Au Stade de Reims de performer samedi contre Bastia pour tamponné son visa du renouveau et avoir 32 points avant d'affronter un calendrier pas évident. Cela se fera sans Kankava, immense lors des deux dernières rencontres, à Oniangué de prouver dans un autre registre. Le plaisir de revoir cette équipe est revenu en quelques jours, vivement que le sentiment de tremblement sur chaque coup de pied arrêté adverse s'estompe ! Guégan a retrouvé le moral, s'appuyant sur un staff plus déterminé encore avec l'arrivée de Ghisolfi, le groupe revît autour de ses recrues et d'un Charbonnier renaissant, et nous supporters respirons quelque peu... jusqu'au samedi suivant.

Photo : site off SDR

@OdaïrFortès7Fan

La victoire de Guégan !

Commenter cet article

Jérémy 07/02/2016 17:06

L'effort financier pour Kankava???? Je croyais que la somme mise pour Jaba représentait en gros le transfert de Moukandjo.... Alors le transfert de Grzeg et la prime touchée pour le transfert de Kodjia par Angers, ils sont passés où??? Dans le salaire de Bourillon probablement... JPC fait du mercato au minima, refusant de payer des transferts, achetant des joueurs libres et comblant les trous au mercato d'hiver avec des joueurs en prêt. Je ne vois aucun effort financier.
Je ne vois pas non plus Charbonnier s'imposer en leader sur le long terme. Il a déjà réussi l'an dernier à s'imposer sur un ou deux matches puis rien. Pareil cette année, face à une équipe qui n'a rien préparé pour le neutraliser ça peut surprendre. Charbonnier ne possède ni l'aisance d'un Féret ni la technique de je-ne-sais-qui pour s'imposer en meneur face à une équipe qui l'attend au tournant.
Les recrues du mercato hivernal semble apporter quelque chose... pour 6 mois. En dehors d'El Kaoutari, les autre repartiront et on sera revenu au même point fin mai. Avec JPC nous expliquant qu'il a réussi à maintenir l'institution en L1 et donc que sa stratégie est la bonne.... et la seule possible!
En attendant, ce dimanche, je respire un peu mieux et commence à croire au maintien... mais pas au top 10!