SDR : Strangers in the night

Publié le par OdaïrFortès7Fan

Depuis la saison de la montée, le Stade de Reims a vu certains de ses éléments partir ou repartir à l'étranger après une pige plus ou moins mémorable sous les couleurs champenoises. Il ne fait que peu de doute que Jaba Kankava, Aïssa Mandi voire Nicolas De Préville les rejoindront dans les semaines à venir. A suivre également l'évolution de la carrière de Bifouma à l'Espanyol, El Kaoutari à Palerme et de Lass Bangoura, relégué à Reims et... avec le Rayo dans le même temps.

Il est donc temps de prendre des nouvelles en cette fin de saison de nos récents compatriotes stadistes :

1 - Mads "Winther is coming" Albaek / IFK Göteborg

Le calendrier du championnat suèdois est spécifique. Contrairement à son voisin danois, il n'est pas aligné sur le calendrier "traditionnel" européen, se jouant d'Avril à Novembre. Göteborg ayant terminé l'exercice 2015 à la deuxième place, l'IFK jouera le 1er tour de qualification de la Ligue Europa 2016-2017 fin Juin/début Juillet. Oui c'est compliqué ! Arrivé en cours de saison en provenance du SDR, Mads a inscrit trois buts et pleinement participé à la course au titre, perdue pour trois petits points derrière Norrköping. La reprise est autrement plus difficile en cette saison 2016. Après 11 matchs/33, l'IFK a déjà 6 pts de retard sur le leader Malmö , club ayant révélé un certain Zlatan aux yeux du monde (et surtout de l'Ajax). Mads a pris du galon. En effet en plus d'être titulaire indiscutable, son entraîneur l'a nommé vice-capitaine derrière Matthias Bjärsmyr, le Tacalfred local et s'occupe des pénaltys, son seul but de la saison jusqu'à maintenant additionné à deux passes : http://www.dailymotion.com/video/x41qcu7. Ses performances n'ont jusqu'à maintenant pas attiré le regard du sélectionneur norvégien du Danemark, Age Hareide...


2 - Eliran Atar / Maccabi Haïfa

Meilleur buteur et champion d'Israël en 2013, Atar était LA recrue du mercato d'Hubert Fournier, pourtant pas très fan de son profil, être attaquant gauche en Israël ne demandant pas autant d'efforts défensifs (qui plus est quand on joue le maintien et non le titre). L'adaptation ratée, le SDR a procédé à un buyout avec son numéro 9 pour le céder au Maccabi Haïfa afin de limiter les dégats salariaux, qui seront pourtant renouvellés avec un certain Bourillon un an plus tard... Revenons à Atar qui pourrait ne pas faire de vieux os au Maccabi. Régulièrement blessé, il n'a pas réussi un come-back mémorable, jouant dans l'ombre de Yossi Benayoun ou encore Ludovic Obraniak, héros et buteur du match de l'année du club qui a remporté hier (24/05) la Coupe nationale (une première depuis 1998 !) l'envoyant au 2è tour qualificatif de l'Europa League. De nouveau blessé pour cette finale, Atar n'en inscrit pas moins une ligne à son palmarès. Depuis son retour, tout n'est pourtant pas noir statistiquement puisqu'en cette saison 2015-16, le numéro 16 local a terminé meilleur buteur du Maccabi en championnat avec 10 buts en phase régulière et playoffs (loin deerière la star Eran Zahavi et ses 35 buts) terminant 4è au classement général, 30 pts derrière le Beer Sheva. A voir, Atar au premier plan lors de la réception de la Coupe hier : http://www.one.co.il/Cat/Video/first.aspx?c=29&id=49787.

3 - Cédric Fauré / Union Saint-Gilloise / Royal Antwerp

Après une belle pige à Charleroi et une qualification historique en Ligue Europa via les incompréhensibles "Playoffs" du championnat belge, le goleador aux 91 buts sous les couleurs rémoises a quitté l'élite pour la deuxième division locale, tout d'abord pour la banlieue de Bruxelles à l'Union St Gilloise où ses performances ne passent pas inaperçues (14 buts en 21 matchs toutes compétitions confondues). Quittant la capitale à l'hiver 2016 pour rejoindre Anvers, le plus ancien club belge, fondé en 1880, avec pour objectif de faire monter le club, la phase retour ne se passe pas aussi bien statistiquement, entrant plus souvent en jeu derrière le buteur Joeri Dequevy. Le club fini 3è à un petit point du Royal White Star de Bruxelles, seul club a obtenir l'accession en Jupiler Pro League. Un rayon de soleil dans le quartier de Molenbeek. A 37 ans, l'envie semble belle et bien encore là pour Cédric qui a dépassé la barre des 200 buts en carrière cette saison ! Buteur un jour, buteur toujours... https://www.youtube.com/watch?v=NOhxIfVQeL4.

4 - Jonathan Kodjia / Bristol City

Un mauvais jeu de mots me ferait dire que la carrière de Kodjia au Stade de Reims pourrait se résumer sur un post-it... Troisième buteur de L2 en 2014-15, Saïd Chabane et Stéphane Moulin, président et coach angevin, n'ont pourtant pas hésité à le céder pour 3 millions € à Bristol. Pas de L1 pour Jonathan qui préfère l'air de la Championship... Et on peut dire que sa saison fût réussie. Epargné par les blessures rémoises récurrentes en début de carrière, le tout frais international ivoirien (en amical face à la Hongrie) a inscrit la bagatelle de 20 buts en 48 matchs cette saison, terminant 4è au classement des buteurs de l'antichambre anglaise malgré le fait que Bristol termina à une anecdotique 17è place/24 clubs, se maintenant sans trop de soucis. Pour résumé, il semble avoir enfin trouvé son rythme de croisière, nulle doute que s'il perdure en sélection (la CAN se tiendra l'hiver prochain au Gabon), Bristol ne sera qu'une étape vers l'élite, la Premier League !

5 - Grzegorz Krychowiak / FC Séville

Engagé sur tous les tableaux, le Sevilla FC a montré les limites de son effectif en championnat, terminant 7è. Pourtant on peut dire que l'équipe présente à Delaune en Juillet 2015 a (encore) fait une énorme saison. Une supercoupe d'Europe perdue au bout du suspense 5-4 contre Barcelone, une coupe du Roi perdue en prolongation là encore 2-0 contre le barça mais surtout une nouvelle épopée historique en Ligue Europa. Renversée de Ligue des Champions qu'elle rejouera dès l'an prochain grâce à sa victoire face à Liverpool 3-1, Séville n'avait pas déméritée dans le groupe de la mort avec la Juve, City et le Borussia Mönchengladbach... Une deuxième couronne européenne pour notre Krycho qui a été choisi par l'UEFA dans le groupe des 18 de la compétition et qui espère bien malgré des douleurs au genou participer à l'Euro avec la Pologne pour laquelle il compte désormais 33 sélections avant peut-être d'être l'une des attractions du mercato. A moins qu'il ne reste disputer une nouvelle finale de Supercoupe d'Europe, la troisième en trois ans le 9 Août à Trondheim en Norvège...

6 - Idriss Saadi / Cardiff City

Un but mémorable au Mans FC pour remettre le SDR sur le chemin de la montée, une installation réussie à Clermont malgré une grave blessure et un départ le dernier jour du mercato estival en 2015 au Pays de Galles. Direction Cardiff, comme pour le Bristol de Kodjia inscrite en Championship mais bien mieux classée, 8è mais bien loin de son objectif de montée malgré l'apport bouillant des 20000 habitués du Cardiff City Stadium qui a accueilli le Réal-Sevilla de la Supercoupe d'Europe en 2014 et à venir, la Finale de la Ligue des Champions féminine 2017. Une blessure lui ayant pourrie sa saison, Idriss devra l'an prochain s'affirmer sur les bords de la rivière Taff, c'est un dur au mal, nul doute qu'à 24 ans, sa carrière va trouver un nouvel élan. A lire son interview à SoFoot où il raconte son aventure footballistique et humaine http://www.sofoot.com/idriss-saadi-faut-pas-tomber-en-panne-d-essuie-glaces-ici-219286.html.

7 - Khalid "le sécateur" Sekkat

Après une montée en L1 avec le SDR, Khalid, le latéral gaucher marocain est reparti au pays, du côté du Wydad Casablanca avec qui il avait été champion en 2006 et 2010 avant de rejoindre le club rémois un an plus tard. Désormais au Kawkab Marrakech, il connaît une saison (qui se termine début juin) difficile, son club flirtant dangereusement avec la zone rouge malgré l'apport sur coup franc de Khalid et sa patte gauche https://www.youtube.com/watch?v=2fsWSfbOPKg. Pourtant la saison 2014-15 s'était parfaitement déroulée, le club terminant 3è du championnat et se qualifia pour la Coupe de la Confédération 2016, équivalent africain de la Ligue Europa. Après d'interminables qualifications, la phase de poule se jouera tout l'été pour déterminer les demi-finalistes. Au programme de Sekkat, de savoureux déplacements dans le maghreb, chez le voisin de Rabat de Walid Regragui, à Tripoli et à Sousse pour affronter l'Etoile du Sahel.

8 - Pape "François" Souaré / Crystal Palace

Le champion de France 2011 avec le LOSC a été le seul concurrent sérieux pour Franck Signorino sur les quatre saisons de Reims en L1. Le sénégalais qui disputa les quatre rencontres olympiques de sa sélection à Londres en 2012 a bien évolué. Titulaire indiscutable à Crystal Palace aux côtés des Cabaye et Adebayor, la saison qui commença en boulet de canon s'est terminée dans l'anonymat le plus total en championnat (15è), tous les regards étant portés sur la finale de la Cup face à Manchester United. L'ouverture du score de Puncheon n'aura pas suffit, United s'imposant en prolongation... Dirigé par Alan Pardew, Souaré s'installe comme un solide latéral de PremierLeague, réussira-t-il à 25 ans à attirer des clubs plus prestigieux ? Rappelons qu'il quitta le LOSC pour plus de 4.5 millions€... et va avec le Sénégal disputer la CAN l'an prochain. Il déclare dans cet interview prendre énormément de plaisir en Angleterre, on veut bien le croire ! https://www.youtube.com/watch?v=abRQkV5ChAA.

9 - Clément Tainmont / Charleroi

La Jupiler Pro League est un bordel sans nom, entre phase régulière, playoffs 1 et 2... Pour faire simple, le Charleroi de Clément Tainmont a terminé 8è du championnat mais remporta sa phase de playoffs 2 pour disputer une finale aller-retour fin Mai permettant au gagnant de se qualifier pour le 2è tour qualificatif pour la Ligue Europa. Oui ça donne mal à la tête (à lire pour mieux comprendre http://www.sporting-charleroi.be/actualite-detail.php?id=3973) mais la récompense est belle et serait la confirmation que Charleroi s'est fait un nom en Belgique après sa campagne 2015-16, victorieuse 9-2 (!!!) contre le Beitar Jerusalem avant de s'effondrer 5-0 contre les ukrainiens du Zorya Louhansk au 3è tour qualificatif... La saison 2015-16 n'a pas été simple pour Clément (à lire son excellente interview chez les amis de En Rouge et Blanc : http://www.sporting-charleroi.be/actualite-detail.php?id=3973) avec 5 passes en phase régulière. Néanmoins à l'approche de la décision en finale de ces fameux playoffs contre Genk, son duo avec Jérémy Perbet pourrait faire la différence.

En bref et avec la complicité de @Au2lN, signalons la rupture de contrat de Valentin Roberge / Sunderland et l'adaptation difficile de Lucas Deaux / La Gantoise, 1/8è de finaliste de la Ligue des Champions cette saison, éliminé par Wolfsbourg. A moins d'un retour en France, il lui reste 2 ans de contrat en Belgique. A lire : http://www.sofoot.com/lucas-deaux-si-ca-se-trouve-ils-m-ont-pris-pour-laver-les-chiottes-215779.html.

Contrairement au Stade de Reims qui s'apprête à perdre ses "meilleurs" éléments et à repartir sur un nouveau cycle aux côtés de Michel Der Zakarian, nombres de ses anciens pensionnaires jouent pour remporter des titres, des places continentales ou encore afficher de véritables progrès depuis leurs départs. Reims peut donc être un véritable tremplin, en profitant pleinement (Krychowiak), parfois en passant à côté (Tainmont prêté à Amiens, laissé libre à Châteauroux, les mauvaises adaptations de Atar voire Albaek à la tactique locale) de ses talents... Une belle aventure commune joueur/club se joue parfois à un rien, reste en mémoire la quinzaine de buts annuelle de Fauré, le but de Saadi au Mans, la classe d'un Tainmont, ce but de Atar à Mémo Ochoa, le "pip pip" d'Albaek http://www.dailymotion.com/video/x13dell#user_search=1, le professionnalisme de Sekkat et l'explosion européenne de Krychowiak. Les souvenirs sont beaux, au Stade de Reims d'aujourd'hui de ne pas oublier son histoire vieille de 85 ans, qu'elle soit au plus haut niveau comme dans les divisions annexes. Nous supporters n'oublions pas les émotions procurées par nos anciens légendaires comme fondus dans la masse de centaines de noms de joueurs qui ont fait entrer un jour ou l'autre le club dans la légende.

@OdaïrFortès7Fan

Sources : Dailymotion, Youtube, Google et Getty Images, photonews, sites de Charleroi et Crystal Palace, www.enrougeetblanc.fr, SoFoot, one.co.il, wikipédia et la bible www.ligue.fr !

SDR : Strangers in the night
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jérémy 25/05/2016 15:13

Toujours sympa d'avoir des nouvelles des anciens...
Rien sur Roberge en UK?
Un petit mot sur Mavinga m'aurait ému. D'accord il a joué à ESTAC mais en repassant par la case Rubin Kazan... donc à l'étranger. ^^