La lutte des classes au SDR.

Publié le par OdaïrFortès7Fan

Une dizaine de jours et le Stade de Reims sera, officiellement de retour en Ligue 2. On s'en serait bien passé mais le présent se conjugue avec anchois, margarita, domino's pizza. Oui nous sommes retombé bien bas. La saison 2016-17 sera longue, âpre, pénible. Mentalement je commence à faire le deuil de la Ligue 1 et me dit que chaque rencontre ressemblera à l'entrée dans ma bouche d'une tranche de pepperoni. Cela pique un peu au départ mais au final quel kif ! C'est comme voir Gaétan Charbonnier aligné d'entrée par Michel Der Zakarian, ça pique mais quand il fait une remise parfaite pour Pefok ou un contrôle en porte manteau, tu te lèves, tu applaudis, tu enlèves ton maillot et tu chantes Charbonnier Charbonnier lalalala lalalala... oh oh on va se calmer là ! et puis quoi encore ?

La méthode MDZ basée sur un bloc équipe rempli de testostèrone, qui ne lâche rien et qui se crée des occasions uniquement sur coups de pieds arrêtés (oui j'abuse !) est en train de se mettre en place. Invaincu, le SDR semble s'être rafraichi pendant l'intersaison. La sortie peu flatteuse de Tacalfred n'est pas étonnante dans une gestion sportive criarde où on éjecte Placide, où on écarte lamentablement Agassa, où les jeunes pousses championnes U19 disparaissent comme si de rien n'était pendant qu'on va prendre deux joueurs de réserve au PSG et à l'OM. Le mérite dans cette histoire est que le club a su faire des choix sportifs et humains. Question de point de vue. Combien de contrats renouvellés ou signés bêtement, du pur amateurisme dans le cas Bulot par exemple qui n'apportera jamais rien à ce club. Il était pas bien à Charlton avec ses pépins physiques ?

Ne refaisons pas le passé, l'avenir doit être le seul point d'orgue. Un nouvel équipementier qui a du goût, un staff qui a des références, un groupe de joueurs plutôt bien construit pour aborder la deuxième division, un socle d'abonnés finalement satisfaisant efface la disparition momentanée du sponsor maillot (700000€/an ?), la gestion d'anciens appréciés et le fait même d'être relégué sans entendre la présidence admettre véritablement ses erreurs. Oui il est temps de parler de l'effectif qui aura pour objectif la remontée immédiate. La défense me semble bien équilibrée, l'attaque étoffée, diverse en attendant la venue d'un attaquant de pointe en concurrence avec Siebatcheu et Kyei voire Charbonnier. Sur les côtés le profil de Diego qui sait défendre plait à MDZ, Chavarria à droite et Berthier polyvalent sont de bonnes recrues. Les jokers Fortès, Kamara, Oudin apporteront par séquences. Ma petite inquiétude vient du milieu où aucune recrue à dimension technique n'est venu. En L2 vous pourrez me répondre que ce n'est pas la priorité et vous aurez sûrement raison (qui plus est avec MDZ...). Devaux dans un bon jour est indispensable, aux côtés du solide Dany ça peut le faire, si il a envie. La fameuse et surcôtée relation technique avec Charbo fera t-elle aussi bien que celle entre Gragnic et Fauré lors du dernier cataclysme sportif rémois avec la descente en National en 2009. Pas les mêmes postes mais l'état d'esprit de cette saison là autour de Marc Collat était irréprochable. "Your defence is terrified, Thomas Regnier's on fire!". Sacrés souvenirs...

Alors oui en cet avant-saison, j'y crois un peu, comme en 2009 quand le SDR se présenta contre Hyères et prît un 3-1 d'entrée. Amiens ne sera que la première étape mais la L2 n'est pas la 3è division, la Meinau, Bollaert, les déplacements corses... il va falloir en avoir dans la tête et aussi dans le pantalon. C'est peut-être ça la Der Zakarian touch' ? Zizou prépares toi !

@OdaïrFortès7Fan

La lutte des classes au SDR.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article