Les petites annonces du SDR.

Publié le par OdaïrFortès7Fan

Plus les jours avancent, plus cette intersaison est surprenante. Comme quoi la patience peut payer pour (semble t-il) améliorer un effectif. Olivier Guégan s'était fixé plusieurs objectifs en coopération avec sa direction.

Dégraisser pour permettre à ses jeunes d'obtenir du temps de jeu mais aussi améliorer qualitativement l'effectif. Deux postes étaient à pourvoir principalement. Celui de l'offensif gaucher a été assez rapidement géré. Bouna Sarr aurait pu être celui-ci avant de répondre logiquement aux sirènes de l'OM. Le SDR s'est vite retourné en s'attachant les services de Frédéric Bulot. Le Franco-Gabonais est plus expérimenté que le Franco-Guinéen alors que sur le plan technique il me semble bien supérieur balle au pied que Fortès ou Moukandjo. Sa capacité (à la Ayité mais avec davantage de qualités défensives pour répondre aux exigences de Guégan) à jouer 10 pourrait aussi servir lors du retour de Diego. Sa vision du jeu et sa vitesse d'exécution devrait, si utilisation du 4-2-3-1, le placer devant Gaétan Charbonnier, trop emprûnté. Bulot n'est pas un ailier de débordement à la Fortès mais son duo sur le flanc droit avec Hamari Traoré pourrait permettre de nombreux décalages si le malien confirme sa magnifique performance marseillaise. Bravo aux recruteurs rémois d'avoir déniché un latéral offensif qui n'oublie pas qu'il est avant tout un défenseur !

Mais le poste clé du recrutement était celui de milieu défensif : après la douche froide Gillet, le SDR a réussi a maintenir son degré d'exigence sur le marché des transfert pour signer Jaba Kankava, le roc de Tbilissi d'après le site référence du football de l'Est, Footballski.fr. Inespéré, incroyable, Jean-Pierre Caillot a de quoi se féliciter d'avoir réussi ce coup. La présentation au public dimanche était d'ailleurs très agréable et faisait sentir la douce odeur de l'ambition (le nouveau décor de Delaune et surtout la victoire contre l'OM accompagnant cette bonne impression). Le géorgien va fortifier le système de Guégan, Peuget étant limité physiquement et techniquement sur 90 minutes. Il permettra aussi (on l'espère tous) à Devaux et Oniangué d'apporter davantage offensivement, le lien milieu-attaque étant clairement perfectible. 

Dès le lendemain, c'est Rodriguez (père et fils) qui signent pour 4 ans. Fini l'entreprise familiale de bruiteurs cinéma depuis 150 ans du côté de Arles Avignon, place à la Ligue 1 ! https://www.youtube.com/watch?v=fg9Q6OZ59DI. Recruté libre suite au dépôt de bilan du club qu'il avait rejoint en 2011, le vainqueur de la Gambardella 2009 avec Montpellier remplace numériquement Mads Albaek. Milieu défensif relayeur, il apporte une nouvelle solution au staff rémois en concurrence de Peuget (dure semaine pour lui avec ces deux arrivées à son poste) et de Mfulu. La clé pour que Rodriguez (père et fils vous l'aurez compris) obtienne du temps de jeu sera sa capacité à mieux utiliser le ballon une fois récupéré, chose que les généreux Alexi et Omenuke ont parfois du mal à faire. Sur une vidéo dénichée par @CelianSDR il y a quelques semaines http://www.dailymotion.com/video/x2fgulq (la rumeur de son arrivée était sortie en Juillet), on peut remarquer quelques similitudes (dans le style) avec un certain Krychowiak. Compliqué de prévoir la saison de Hugo Rodriguez mais le contrat de 4 ans laissera le temps au club de polir ce joueur. Bref un pari gratuit sans risque majeur pour l'Institution.

Revenons au système de jeu. Le joueur le plus affecté par le retour du 4-1-4-1 est clairement (et donc d'un point de vue négatif) Gaétan Charbonnier. Il joua 15 minutes quand le coach rémois tentait le tout pour le tout, mené 1-0 à Bordeaux et resta sur le banc contre Marseille. On reste sur la lignée de la fin de saison dernière et de la prise de fonction de Guégan. Absent en tant que titulaire des victoires fédératrices à Bastia et Evian, son rôle n'est plus défini si ce n'est en tant qu'option tactique. Mais le système ne fait pas tout ! Au poste de n°9, Ngog a la capacité (même si certains peinent à s'en aperçevoir) de garder le ballon dos au but permettant au bloc de ressortir, de jouer les ballons de la tête (prendre ne serait-ce qu'un ballon sur trois contre l'OM face aux monstres physiques Nkoulou et Rekik est pour moi déjà positif) mais aussi d'user la défense adverse, laissant le champ libre à Kyei en tant que joker dans les 30 dernières minutes. Reculé d'un cran au poste de 8 pourrait être une idée pour Charbo mais en tant que titulaire ce n'est même pas la peine d'y penser ! L'abbatage des Devaux/Oniangué pour maintenir le milieu est incompatible avec les qualités de Charbonnier. Oui il est volontaire, se bat mais que c'est limité ! Le président Caillot a affirmé que son coach et lui comptaient énormément sur Gaétan, ça se voit... Peut être une manière de faire monter les enchères, le joueur ayant une petite côte après une saison statistique intéressante l'an passé. Si proposition il y a, vendons !

Idem pour Odaïr Fortès qui, ratant la préparation pour une tendinite au genou aura du mal à revenir dans les petits papiers de son coach. Surtout après avoir fait savoir à ses dirigeants ses envies d'ailleurs. Le bon début de saison de De Préville, le retour de Diego, le recrutement de Bulot et l'apparition de Siebatcheu font que Fortès sera vite oublié. J'ai toujours eu conscience des limites de mon chouchou cap verdien tout en rappelant que depuis son arrivée au club, personne ne l'a sorti durablement du onze de départ. Les contrats de Fortès et Charbonnier courent jusqu'en 2017 mais nul doute que leurs agents s'activent en coulisses pour trouver une solution pour que leurs poulains jouent ! Si la situation perdure, un agent qui voit son gagne-pain perdre de la valeur se devra de réagir. D'un autre point de vue, Guégan devra gérer les égo... Autant que le club lui même en profite en réalisant une bonne affaire financière, si (encore une fois) offre il y a !

Si tu es blonde à forte poi- ... ou la la je divague de mon sujet là non ? Si tu es un club avec une cellule de recrutement de grande qualité cherchant un ailier droit qui centre au troisième poteau mais qui marque des buts décisifs du "pif" ou encore un attaquant-meneur de jeu sans relief, je t'invite à rejoindre la direction du Stade de Reims sur la piste du Macumba à 18h30, sur le parking à la sortie du pont de Vesle, nous aurons une mobylette rouge et blanche, et t'attendons ! *

Pour rappel la chasse au pigeon prendra fin le 31 Août minuit...

* https://www.youtube.com/watch?v=PP5kD-6QJCo 

OdaïrFortès7Fan (Ad vitam aeternam !)

 

Les petites annonces du SDR.

Commenter cet article