Le grand Stade de Reims est-il de retour ?

Publié le

En battant le SC Bastia, le Stade de Reims s'est hissé au sixième rand de la L1 à égalité avec Marseille ou St-Etienne. 18 pts en 12 journées soit trois de plus que l'an passé mais surtout dix points d'avance sur le premier relégable.

En l'espace d'une semaine, le club champenois est passé d'un statut de club jouant le maintien à équipe battant tout sur son passage; "Le meilleur club de L1 avec le PSG" d'après F.Hantz coach de la formation corse. Les médias ne disent plus que Marseille ou Monaco ont perdu mais bien que c'est Reims qui s'est imposé. Les journalistes de l'AfterFoot sur RMC, ont intérrogés le capitaine Tacalfred sur un retour du club en Coupe d'Europe, le Canal Football Club invitant Hubert Fournier sur son plateau, certes en remplacement de Ravanelli.

Face à Bastia nous avons vu du jeu, de la maîtrise (62% de possession) et une attaque efficace à l'image de De Préville ou Atar. Mais quel manque d'envie des corses pendant une bonne heure! Hubert et son staff ont étoffé leur groupe, le recrutement est clairement réussi sur ce point car le coach a donc le choix d'aligner un joueur physique, bon dans la conservation de balle type Charbonnier ou un joueur rapide comme De Préville prenant la profondeur et dont le style est très complémentaire avec Floyd Ayité en forme olympique à 7 mois de la fin de son contrat.

Néanmoins tout n'est pas aussi rose au Stade de Reims et je vais de manière négative et pessimiste évoquer certains points qui pourraient éteindre l'enflammade générale :

- Reims est certes sixième avec 18 pts mais ne compte que trois pts d'avance sur le quinzième.

- Les trois prochains matchs pourraient relancer Lorient avant de voir le PSG débarquer à Delaune pour (je redeviens optimiste deux secondes) boucler la boucle, Reims étant la dernière équipe à avoir battu le champion en titre le 2 Mars dernier. Bref si le scénario s'assombri, Reims pourrait très bien avoir 18pts au soir de la quinzième journée.

- Le groupe vit bien, c'est clair et net mais attention aux états d'ames apparus après Bastia, notamment G.Courtet mécontent de passer logiquement d'un point de vue technique derrière Atar et qui entra en pensant davantage à "savater" Palmieri qu'à jouer. A VA c'était ce même Atar qui ne s'était pas réveillé ...pour un petit 1-1 grâce à Agassa avant la douche Toulousaine.

Conclusion : Si le Stade de Reims prend de nouveau des points sur les prochains matchs notamment en évitant de relancer Lorient (10 pts) alors le club aura passer un pallier, d'autant plus que dans ce championnat tout le monde peut battre tout le monde ! Le mercato d'hiver aura son importance (Courtet, Ayité, Ghilas, Pereira ...) mais tout les signes sont au vert ... QUE CELA DURE !!!!

Le grand Stade de Reims est-il de retour ?

Commenter cet article