Alerte rouge 2.0

Publié le par OdaïrFortès7fan

La première alerte avait été donnée le 24 Août après une défaite à domicile face au SMCaen. Le club avait alors explosé à Lens 4-2 puis réagi face à Toulouse et à Lorient. 7 points au compteur après six matchs. Ont suivi la bouillabaisse marseillaise à Delaune puis le 3-0 à Metz qui avait obligé Jean-Luc Vasseur à remettre au goût du jour les tauliers Tacalfred, Devaux ou Signorino. Depuis le début de la phase retour en Janvier, le Stade de Reims n'a pris qu'un point, à l'arrachée contre des lensois vaillants mais fort heureusement incapables de battre un grand Placide ce jour là... Un point sur 12 face aux fameuses équipes de notre championnat Caen, Lens, Toulouse et Lorient, toutes relancées grâce aux rémois, sans oublier la défaite face à un ASSE moyen depuis la reprise. Au delà de l'aspect comptable (il reste six points d'avance sur le premier relégable), de l'excuse de la Coupe d'Afrique des Nations et des blessés, c'est davantage la manière qui pousse aujourd'hui les dirigeants à lancer une deuxième alerte à ses joueurs et au staff. Didier Perrin, excédé a préféré s'abstenir de tout propos pendant que Jean-Pierre Caillot déclarait au micro de France Bleu Champagne "Pour le moment, il n'y a pas de problème, mais il pourrait vite y en avoir si ça continue". Le président pense t-il directement aux choix de son entraineur qui préfère encore une fois mettre Grégory Bourillon titulaire sous couvert que Oniangué ne s'est pas encore réadapté au climat rémois ? Possible car ce n'est pas la première fois que JPC est virulent avec l'ancien merlu, plus très frais. Bref ça sent le poisson tout ça. Il déclara également "Dans l'esprit, certains ont du croire que c'était arrivé. On a jamais vu une équipe se maintenir avec 29 points". Mais de qui pourrait-il parler ? de joueurs qui n'étaient pour la plupart pas titulaire lors de l'excellent mois de Décembre ? A mon humble avis, je ne pense pas que ce soit de la suffisance ou encore que nos rouge et blanc aient perdu leur fameux état d'esprit... Ah les valeurs, le potentiel, toutes ces conneries qu'on peut entendre à longueur de temps. Et la simple qualité d'un joueur on en parle ? Je vais faire des mécontents mais un exemple avec Nicolas De Préville. J'apprécie ce joueur par sa qualité d'appel en profondeur, ses remises souvent interressantes mais quand il est dans la surface on dirait un U13 qui rate son un contre un au Challenge Orange de la mi-temps. A l'image de N'Gog c'est un attaquant de complément qui ne sera jamais un buteur. Ses frappes de moucheron ont eu raison de moi hier malgré des courses derrière la défense lorientaise qui aurait pu ou dû faire 2-0. Il y a également un décalage entre discours et réalité. Je cite l'ancien istréen "A la mi-temps on se dit de ne pas rattaquer la 2e comme d'habitude. Il y a un état d'esprit à retrouver". Bah oui comme d'habitude, le staff rémois a prévenu son groupe de repartir fort en seconde période et comme d'habitude on se prend un but gag. La défense totalement bouffée par le jeu lorientais hier (un jeu à détruire par Oniangué et pas à contenir avec Bourillon) joua totalement à l'envers par manque de communication sur le premier but entre Signorino, Weber et un Johny Placide qui sort avec ses pieds comme souvent à contre-temps pour encaisser un but de Gassama... Gassama merde ! C'est un très bon gardien sur sa ligne, clairement pas au niveau pour sortir et se faire respecter dans sa surface. Hier, sur le plan individuel c'était moyen mais sur le plan collectif le mot de catastrophique n'est pas usurpé. La relation technique entre Devaux-Charbonnier fût inexistante, le coaching ne fait plus de miracle, les coups de pieds arrêtés sont une blague totale, ce réalisme qui nous échappe totalement alors que les bretons ont marqués trois buts en trois frappes cadrées...

Beaucoup de facteurs qui ont fait perdre leurs moyens aux supporters rémois. J'avoue avoir été étonné d'entendre les Ultrem lancer des chants aussi virulents alors que nous perdions 1-2, qu'un semblant d'espoir existait encore et que des "tracts" en Jonquet avaient circulés pour demander l'unité de la tribune pour encourager notre équipe. Mon incompréhension ne dura qu'un instant avant que je ne me lève pour applaudir comme les autres supporters Jonquetistes la formidable contre-attaque lorientaise, conclue parfaitement par Jeannot qui nous fît le coup du lapin. Une action de classe sur le plan technique effacée dans ma mémoire par l'apathie de notre défense pas aidée par 4 attaquants alignés devant sans mouvements, sans envie, sans repères. Oui, les "Bougez vous le cul", "On se fait chier", "Réveillez-vous" ont du sens à posteriori. J'imagine alors ce qui traversa la tête d'un Didier Perrin voyant ses protégés sombrer, son vocabulaire aurait été probablement similaire aux Ultras Rémois. Il y a une véritable fissure, à Jean-Luc Vasseur tout heureux de récupérer ses africains de remettre sur pied un collectif équilibré avant d'affronter l'ogre marseillais (11 victoires de suite au Vélodrome) et le probable tournant de la saison contre Metz où la victoire sera impérative avant d'aborder un calendrier dantesque. Bref évitons la fracture sinon le cercle viscieux se refermera sur Delaune.

J'avais lâché Vasseur après le match aller de Metz, fait mon méa culpa ensuite et ne l'abandonnerait pas car on a vu que l'équipe pouvait mieux jouer que par le passé. Mais il est temps de réagir, d'agir pour faire en sorte d'assurer l'objectif maintien, vu que dans ce club on est à l'heure actuelle incapables de viser plus haut...

OdaïrFortès7Fan - Fortès51

Alerte rouge 2.0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jérémy 08/02/2015 15:53

"Y a une fissure"
Voilà ce qui m'interpelle. On part le 20 décembre en vacances tout guilleret, tout va bien, Chacun vante le jeu retrouvé parfois, la circulation de balle. Une certaine efficacité. Sans être génial, c'était satisfaisant...
21 décembre, l'hiver arrive
Janvier, retour après les fêtes... plus rien! Que s'est il passé? Une promesse non tenue? Une prime non versée? Un accord pas ficelé? Je ne peux pas croire qu'il n'est rien arrivé pendant la trêve... Les joueurs connaissent la situation, ils ont de l'expérience. Cette transparence dans le jeu n'est pas fortuite, certains ne font plus les mêmes efforts qu'il y a 2 mois pour une bonne raison.
Mais laquelle????